http://www.fides.org

Dossier

2009-08-01

Instrumentum mensis Iulii pro lectura Magisterii Summi Pontificis Benedicti XVI, pro evangelizatione in terris missionum

Parmi les événements significatifs de ce mois de juillet 2009, rappelons que le 4 juillet, le Pape benoît XVI a reçu en audience les participants au Congrès Européen su rl a Pastorale des Vocations ; le même jouir, il a célébré les Vêpres à l’occasion de la réouverture de la Chapelle Pauline au, Palais Apostolique du Vatican, au terme des travaux de restauration.
Le 8 juillet, il y eut la publication de la Lettre du Saint-Père, sous forme de Motu Proprio, « Ecclesiam Unitatem », concernant la nouvelle structure de la Commission « Ecclesia Dei ».
Le 11° juillet, le Saint-Père a reçu les participants à la première Rencontre Européenne des Etudiants Universitaires.
Du lundi 13 juillet au mercredi 29 juillet, le Saint-Père a séjourné aux Combes di Introd, dans la Vallée d’Aoste, pour une période re repos. Il a toutefois récité avec les fidèles l’Angélus du dimanche : le 19 juillet à Canavese, et le dimanche 26 juillet aux combes.
Le 24 juillet, le Saint-Père a célébré les Vêpres ans la Cathédrale d’Aoste.
Rappelons aussi le Message envoyé le 4 juillet au Président du Conseil italien, en vue du G8 qui devait se tenir à l’Aquila.
Il faut souligner aussi plusieurs appels lancés par le Saint-Père durant cette période :
Dans la Lettre du 4 juillet adressée au Président du Conseil italien, il fait appel aux membres du G8, aux autres Etats représentés, et aux Gouvernements du monde entier, afin que l’aide au développement, et en particulier celle qui est destinée à mettre en valeur ls « ressource humaine », soit maintenue et renforcée, non seulement malgré la crise, mais précisément parce qu’elle en est une des principales voies de solution.
Au terme de l’Angélus du dimanche 5 juillet, s’unissant à la peine survenue avec la tragédie à Viareggio en Italie, le Saint-Père a souhaité que de tels accidents ne se répètent plus; puis il déclara combien il déplorait l’attentat à Cotabato aux Philippines, et condamna une fois encore le recours à la violence, qui n’est jamais une voie digne pour parvenir à une solution des problèmes existants.
Au terme de l’Angélus du dimanche 11° juillet, le Saint-Père a demandé que l’on prenne la voie du dialogue pour résoudre la situation délicate dans laquelle se trouvait le Honduras.

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network