http://www.fides.org

Dossier

2004-08-10

III.1. LA SIGNIFICATION DU CULTE DE LA SAINTE VIERGE A LOURDES

Le pèlerin qui se rend à Lourdes, ne peut pas ne pas remarquer la présence rassurante de la Sainte Vierge, mais il est non moins évident que cette présence est toute orientée vers le Christ.
A Lourdes, la prière est toute centrée sur l’Eucharistie. La Messe quotidienne se termine par la Procession du Saint-Sacrement qui est offert ensuite en adoration aux malades : c’est le moment privilégié des guérisons qui sont donc liées au Christ de manière visible.
Un autre moment fondamental est la célébration du Sacrement de la Réconciliation, moment où s’opère le plus grand nombre de guérisons, peut-être moins éclatantes, mais certainement plus pacifiantes : celles de l’esprit.
Un autre moment aussi est l’Onction des Malades, pratiquée selon les orientations issues du Concile Vatican II.
Lourdes, avec le message de pénitence, de prière, avec les pèlerinages et les spectacles pieux de ses cérémonies, représente pour tous les hommes un rappel à la perfection.
Avec l’autorité d’une Encyclique, « Fulgens Corona » de 1953, Pie XII, à l’occasion du Centenaire de la définition du Dogme de l’Immaculée conception, débute en déclarant : « Il semble que la Sainte Vierge elle-même ait presque voulu, de manière prodigieuse, confirmer, aux applaudissements de toute l’Eglise, la sentence prononcée par Pie IX ».

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network