http://www.fides.org

Africa

2003-06-10

AFRIQUE / COTE D’IVOIRE - LA MICROBACTERIE DE BURULI : EN BREF, CE QUE C’EST

Rome (Agence Fides) – Elle s’appelle « Ulcère de Buruli » et elle est provoquée par une bactérie qui occasionne des plaies toujours plus étendues et profondes sur les bras, les mains, les jambes, les pieds, le ventre, le dos, la tête, les yeux. C’est une maladie tropicale qui ronge la peau et la chair, arrivant souvent jusqu’aux os, et quand elle touche les membres elle laisse des infirmités et des invalidités permanentes. La microbactérie pénètre toujours plus en profondeur, en détruisant tout. Aucune partie du corps n’est épargnée. Il y a peu de certitudes sur l’origine du contage et sur les modalités de transmission, et la maladie trouve son « habitat » dans les villages proches des cours d’eau, des marais ou dans les zones humides. La maladie est répandue dans de nombreux pays africains, asiatiques, et dans certaines régions d’Amérique latine. En Côte d’Ivoire, on a calculé que les personnes touchées par l’ulcère sont au moins dix mille. (10/6/2003 Agence Fides)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network