http://www.fides.org

Europa

2004-07-15

EUROPE / ITALIE - Formation théologique et sociologique sur les thèmes de la Migration, et un nouveau « Master » pour le « Scalabrini International Migration Institute » (SIMI), organisé par les Missionnaires Scalabriniens

Rome (Agence Fides) - « Nous sommes heureux de la reconnaissance obtenue de la Congrégation pour l’Education Catholique. Nous poursuivrons notre travail d’étude sur les réalités migratoires, en suivant une double approche : l’approche théologico-pastorale, et l’approche de l’analyse sociale. Nous avons créé un nouveau ‘Master’ pour qualifier notre propos de formation » : c’est le bilan de quatre années d’activité, tracé dans un entretien avec l’Agence Fides, par le Père Graziano Battistella, recteur du « Scalabrini International Migration Institute » (SIMI). L’Institut, qui a son siège à, Rome, est affilié à l’Université Pontificale Urbanienne, et est sur le point de conclure sa phase expérimentale, d’une durée de cinq ans.
Confié à la Congrégation des Scalabriniens, l’Institut est né parce que, comme le rappelle le Supérieur Général, le Père Isaia Birollo, « l’Eglise nous a demandé de préparer, par une réflexion théologique spécifique, tous ceux qui désirent travailler à l’évangélisation des migrants ». Le SIMI, note le Recteur, répond à la conscience de l’Eglise de regarder avec lucidité et avec courage apostolique, le problème complexe des migrations qui touche le monde entier ».
Le Père Graziano explique : « Sur les 175 millions de personnes qui vivent dans un pays différent de celui dans lequel ils sont nés, 86 millions sont des travailleurs migrants, et 14 millions environ sont des réfugiés. Etant donné cette réalité, l’Eglise a ressenti le besoin d’une préparation spécialisée, en approuvant l’incorporation du SIMI à la Faculté de Théologie de l’Université Pontificale Urbanienne. Les programmes du SIMI se signalent par leur approche interdisciplinaire à l’étude des migrations, par le dialogue entre sciences sociales et sciences théologiques ».
En quatre ans d’activité académique, 80 étudiants ont fréquenté le SIMI : ils proviennent de 30 pays différents, et 40 ont déjà reçu leur diplôme. En outre, à partir de la prochaine année académique, le SIMI ajoute, en collaboration ave l’Université LUMSA, un « Master » en « Migrations : politiques et ressources pour la cohésion sociale », destiné en particulier aux enseignants, aux fonctionnaires publics, à ceux qui travaillent dans les organisations non gouvernementales. (P.A.)
(Agence Fides, 15 juillet 2004, 31 lignes, 380 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network