http://www.fides.org

Asia

2004-05-24

ASIE / INDE - Un gouvernement stable qui donne au pays une ère de paix, le bien-être, l’harmonie sociale : les souhaits de l’Eglise pour l’avenir politique de l’Inde

New Delhi (Agence Fides) - Un gouvernement stable qui inaugure une ère d’harmonie sociale, de paix, de justice et de développement économique, de bonnes relations avec les pays voisins : c’est le souhait exprimé par la Conférence Episcopale de l’Inde, pour saluer les résultats des dernières élections, et la nomination comme Premier Ministre de M. Manmohan Singh, du Parti du Congrès, qui a prêté serment dans les mains du Président M. Abdul Kalam.
Mgr Percival Fernandez, Secrétaire Général de la Conférence Episcopale de l’Inde a déclaré dans un message parvenu à l’agence Fides : « Nous sommes fiers de notre pays, où le passage des pouvoirs s’est fait de manière démocratique et pacifique. Nous avons renforcé nos valeurs démocratiques, en suivant l’Etat de droit dans le système de gouvernement. A présent, c’est notre devoir et la responsabilité du gouvernement de travailler pour le bien de la population, en accordant une attention spéciale aux marginaux et aux groupes défavorisés. Il nous faut tout faire pour donner une vie sûre à tous les secteurs de la société indienne ».
Mgr Fernandez a déclaré également : « Les attentes que nourrissent les gens de ce nouveau gouvernement sont grandes, et nous espérons vivement qu’il puisse les satisfaire au mieux. L’Evêque a souligné que la communauté chrétienne, qui a vécu dans le passé des moments de difficulté liés à la diffusion de l’extrémisme hindou, espérait en des temps meilleurs pour tous, et spécialement pour les minorités religieuses.
Le « National United Christian Forum » a salué lui aussi la naissance d’un gouvernement qui ne soit pas conditionné par des logiques factieuses de groupe. Le « Forum », qui réunit tous les chrétiens en Inde, a exprimé ses félicitations au nouveau gouvernement, en demandant de renforcer les traditions séculaires pour lesquelles le pays est connu dans le monde entier, en demandant à tous les partis politiques de coopérer avec le nouvel exécutif de manière responsable, de manière à ne pas trahir la volonté des électeurs.
Après le pas en arrière de Mme Sonia Gandhi, le nouveau Premier Ministre de la Fédération Indienne est M. Manmohan Singh, ancien Ministre des Finances (1991-1996) du Parti du Congrès, connu pour avoir lancé de grands projets de réformes économiques en Inde. Il est le premier Chef de gouvernement non hindou (il est sikh) de l’histoire de l’Inde. Avec lui, les 67 Ministres de son gouvernement ont prêté serment. (P.A.)
(Agence Fides, 24 mai 2004, 33 lignes, 428 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network