http://www.fides.org

Europa

2004-05-25

EUROPE / ITALIE - Le Pape qui sauva les Juifs - Des Archives Secrètes du Vatican, toute la vérité sur Pie XII : un livre de Matteo Luigi Napolitano et Andrea Tornielli - L’Agence Fides a rencontré l’un des auteurs

Rome (Agence Fides) - Le livre de Matteo Luigi Napolitano et d’Andrea Tornielli « Le Pape qui sauva les Juifs » (Piemme) sera présenté le lundi 31 mai dans la grande Salle la LUMSA (Libera Universita Maria Santissima Assunta) ; l’ouvrage est consacré à la figure de Pie XII, reconstruite grâce à des documents inédits des Archives Secrètes du Vatican. Parmi les orateurs, il y aura notamment le Sénateur Giulio Andreotti, le Père Pierre Blet, Jésuite, et le recteur de la LUMSA, Giuseppe Dalla Torre.
« Ce livre, lit-on dans la préface rédigée par l’Ambassadeur Sergio Romano, a le mérite de mettre en évidence, avec une documentation minutieuse, un paradoxe dont ma génération a été directement le témoin. Pendant plusieurs années, après la fin de la guerre, Pie XII a été loué et remercié, en particulier par les communautés juives, pour le courage et la générosité avec laquelle il avait défendu et sauvé un nombree élevé de Juifs des persécutions nazies… Puis, à l’improviste, ce jugement s’est renversé.
Nous avons posé quelques questions à l’un des auteurs, spécialiste des affaires du Vatican, Andrea Tornielli

Quelles sont les nouveautés contenues dans le livre ?
Nous avons analysé et publié des dizaines de documents provenant des Archives Secrètes du Vatican, mis à la disposition ces mois derniers sur décision du Pape Jean Paul II, et les rapports concernant le Saint-Siège et l’Allemagne durant le Pontificat de Pie XI, quand le futur Pape Pie XII était encore Cardinal Secrétaire d’Etat.
Qu’en est-il ressorti ?
Des documents, il ressort de manière sans équivoque que le Saint-Siège au moment même déjà de l’arrivée au pouvoir de Hitler, intervint en faveur des Juifs, pour dissuader l’Allemagne nazie des politiques de discrimination à leur égard. Et ce fut Pacelli en personne qui insista, en demandant au Nonce Apostolique à Berlin, Cesare Orsenigo, de s’intéresser au problème juif. On nous a toujours raconté que le Vatican était resté sourd et prudent, et que ce furent des représentants des épiscopats qui sont intervenus. En réalité, les documents montrent une vérité différente : ce fut le Saint-Siège qui poussa les Episcopats.
Que fit matériellement Pie XII en faveur des Juifs ?
Dans le livre, nous ne citons pas seulement l’énorme quantité de données déjà fournies, et malheureusement oubliées, concernant les initiatives faites pour sauver les Juifs, mais nous révélons aussi, grâce à de nouveaux témoignages, des détails inédits sur les dispositions adressées à de nombreux Diocèses italiens. Il s’agit d’une lettre du Vatican qui demandait explicitement aux Evêques de prendre toutes les mesures possibles pour aider les Juifs persécutés.
Dans l’ouvrage, il y a un chapitre impitoyable qui dénonce les erreurs, les faussetés, les omissions et les bévues éclatantes présentes dans de nombreuses publications sur Pie XII. Pourquoi l’avez-vous écrit ?
Pour chercher à démontrer là où peut conduire l’utilisation à sens unique des documents et le mépris de la voix des témoins, qui ont du crédit, mais qui ne sont utilisés que lorsqu’ils apportent de l’eau au moulin des accusations, alors qu’ils sont ignorés systématiquement quand leurs affirmations vont dans une autre direction. Malheureusement, ces erreurs à sens unique n’apparaissent pas seulement dans les pamphlets journalistiques, mais aussi dans des livres d’historiens et de professeurs titulaires sérieux. Nous avons cru qu’il était juste de les noter.
Nous reparlerons de ce livre lors de sa présentaztion(A.P.)
(Agence Fides, 25 mai 2004, 51 lignes, 591 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network