http://www.fides.org

Europa

2003-05-30

EUROPE / ESPAGNE - JOURNEE MONDIALE DES COMMUNICATIONS SOCIALES / 1° JUIN – « LES COMMUNICATEURS AU SERVICE DU BIEN COMMUN DE LA SOCIETE ET DE LA DIGNITE DE L’ETRE HUMAIN » : MESSAGE DES EVEQUES

Madrid (Agence Fides) – Un appel aux moyens de communication de masse, afin qu’ils remplissent leur rôle d’évangélisateurs au service de la paix, pour la défense de la dignité de la personne humaine et du bien-être commun, a été lancé par la Commission Episcopale d’Espagne des Moyens de Communication Sociale, à l’occasion de la Journée Mondiale des Communications Sociales.
Le Message commence en se référant à la 5° visite apostolique du Pape en Espagne, durant laquelle le Pape Jean Paul II a invité à réaliser une action évangélisatrice plus efficace en se rappelant que « l’un des domaines les plus décisifs pour la formation de la culture contemporaine est précisément celui des communications sociales. », où « se vérifie un des drames les plus douloureux de notre temps : la fracture entre l’Evangile et la culture ». Le Plan pastoral de la Conférence Episcopale d’Espagne reconnaît « que le phénomène de la communication doit être évangélisé, et cela requiert de veiller à la préparation d’une véritable pastorale de la culture », en conciliant le message de l’Evangile avec la culture actuelle.
Les Evêques rappellent que, en Espagne, on a fait des pas importants dans cette direction, et que sont nées plusieurs initiatives, qui ont toutefois besoin d’être soutenues moralement et économiquement. De la même manière, ils déclarent combien ils apprécient les communicateurs qui, « fidèles à leurs convictions chrétiennes et à leur vocation professionnelle, travaillent dans les moyens civils de communication de masse, en servant par leur travail le bien commun de la société et la cause de la dignité de l’être humain, et donc, l’Evangile lui-même ».
Dns cette nouvelle culture à construire à partir de l’Evangile, la paix occupe une place centrale, et pour y parvenir, les moyens de communication sociale sont appelés eux aussi à y contribuer de manière efficace. « La construction de la paix à laquelle invite le Pape Jean Paul II n’implique pas seulement une action défensive ou préventive face à la violence et à la terreur, mais exige au contraire, spécialement de la part des communicateurs, un travail actif pour construire, par les moyens d’information, une culture intégrale de la paix et de la défense de la vie humaine ». Les Evêques soulignent aussi le problème de la violence, qui constitue une menace sérieuse pour l’éducation à la paix, et la nécessité d’un engagement éducatif dans la communication, qui revient aux parents, aux éducateurs et à l’Eglise. (.R.G.)(Agence Fides, 30 mai 2003, 36 lignes, 452 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network