http://www.fides.org

Europa

2004-05-10

EUROPE - L’Europe a les ressources nécessaires pour construire uen fraternité unie dans le signe de l’amour

Stuttgart (Agence Fides) - Deux paroles peuvent synthétiser les événements qui se sont déroulés le samedi 8 mai à Stuttgart : fraternité et unité. A un moment historique décisif pour le présent et pour l’avenir de l’Europe, plus de 150 Mouvements, Communautés et groupes catholiques, orthodoxes et anglicans ont témoigné, dans le cadre d’une Manifestation internationale, que l’Europe, libre et démocratique, avait en elle les ressources humaines et spirituelles pour vivre en communion, pour être ce qui, samedi, était déjà visible de manière embryonnaire : une fraternité unie sous le signe de l’amour.
L’Europe doit son unité à la tradition judéo-chrétienne qui, siècle après siècle, a rendu possible aux traditions religieuses et culturelles les plus diverses de vivre ensemble. Aujourd’hui encore, sans fuir les défis du temps présent, il est possible de réaliser cette unité, en partant, avec simplicité et confiance, de ce qui existe déjà, d’un présent qui est déjà réalité.
Les charismes, les dons de Dieu, poussent le continent sur la voie de la fraternité universelle qui, pour les participants de Stuttgart, reste la vocation la plus profonde de l’Europe. La fraternité comme amour évangélique vécu entre tous. La fraternité comme partage des biens et des ressources, l’égalité et la liberté, l’approfondissement du patrimoine culturel commun, l’ouverture à tous ceux qui sont porteurs d’autres cultures et traditions religieuses, l’amour solidaire avec les faibles et les pauvres dans les villes du continent, le sens profond de la famille, l’attention à la vie dans tout son parcours naturel, le soin de la nature et du milieu, le développement harmonique des moyens de communication.
C’est surtout par cette Fraternité vécue que l’Europe peut devenir elle-même message de paix ; une paix active, à construire chaque jour, sur les bases du pardon donné et demandé. Une paix qui veut construire des ponts entre les peuples, en « globalisant » la solidarité et la justice. 151 villes de 29 pays européens étaient reliées par satellite avec Stuttgart pour cette manifestation, 45 villes de 33 pays des Amériques, d’Asie, d’Afrique et d’Océanie. (P.L.R.)
(Agence Fides, 10 mai 2004, 29 lignes, 355 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network