http://www.fides.org

Vaticano

2003-05-27

VATICAN - DISCOURS DU PAPE AUX SPIRITAINS : RENDONS GRACE A DIEU POUR TROIS SIECLES D’EVANGELISATION ET «ALLONS AU LARGE » FIDELES A L’HERITAGE DES FONDATEURS : ATTENTION ENVERS LES PAUVRES ET SERVICE MISSIONNAIRE

Rome (Agence Fides) – « Soyez fidèles au double héritage de vos fondateurs : l’attention envers les pauvres et le service missionnaire, c’est-à-dire l’annonce de la Bonne Nouvelle du Christ à tous les hommes… Il s’agit d’atteindre tous ceux que le monde maintient dans la dépendance ou relègue dans la marginalisation, les pauvres, qui constituent l’écrasante majorité des habitants de plusieurs continents, mais habitent aussi dans nos sociétés industrialisées ». C’est la consigne que le Saint-Père a confiée aux religieux de la Congrégation du Saint-Esprit (les Spiritains) reçus en audience le lundi 26 mai à l’occasion du troisième Centenaire de leur fondation.
Dans son discours, le Saint-Père a rendu grâces au Seigneur « pour tout le travail réalisé par votre Congrégation durant ces trois siècles, en particulier dans l’évangélisation de l’Afrique, des Antilles et de l’Amérique du Sud. Célébrer un anniversaire, c’est aussi dépasser un cap et aller de l’avant. Comme je l’ai dit à toute l’Eglise, je le répète à chacun d’entre vous : <>, <> ». Le Pape a recommandé enfin aux Spiritains de ne se laisser arrêter par les difficultés, « qui n’ont pas manqué et qui ne manqueront pas dans l’avenir ; confiez-vous à la liberté et à la force de l’Esprit qui assiste l’Eglise et qui la guide ». (S.L.)

(Agence Fides, 27 mai 2003, 22 lignes, 267 mots)

LES SPIRITAINS

Rome (Agence Fides) – La Congrégation du Saint-Esprit qui fête le 27 mai ses 300 ans d’existence, est née de la nécessité de former des jeunes, pauvres, au service des populations abandonnées. Ce petit noyau de jeunes, regroupés autour de Claude Poullart des Places, s’ouvrira ensuite à l’esprit missionnaire grâce au Père Libermann. Elle compte aujourd’hui 2.993 membres (29 Evêques, 2.192 prêtres, 209 frères, 563 profès en formation). Par rapport à leurs pays d’origine : 1.666 viennent d’Europe, 1.058 d’Afrique ou de la région de l’Océan Indien, 160 d’Amérique du nord, 113 d’Amérique Latine, 7 d’Asie, et 3 d’Océanie. Il y a en outre 75 Spiritains associés laïcs de différents Pays. Sur les 563 jeunes en formation, plus de 500 proviennent de l’hémisphère sud.
Les Spiritains travaillent actuellement dans 61 pays et dans les cinq continents. Pour l’avenir, ils ont fixé les priorités suivantes : tout d’abord l’évangélisation et le développement, en particulier dans les Pays déstabilisés par les guerres civiles ; aide pastorale et humanitaire pour les réfugiés, les immigrés et les jeunes marginalisés ; dialogue avec l’islam et avec les autres religions ; formation adaptée aux exigences de la Mission aujourd’hui ; ministère pastoral et développement des Spiritains associés laïcs. (S.L.)
(Agence Fides, 27 mai 2003, 16 lignes, 205 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network