http://www.fides.org

Asia

2003-05-27

ASIE / INDE - LES ENSEIGNANTS CATHOLIQUES INDIENS SE DEMANDENT : « QU’EST L’ENSEIGNANT CATHOLIQUE, QUELLE EST AUJOURD’HUI SA VOCATION ET SA MISSION ? »

Bangalore (Agence Fides) – Qu’est l’enseignant catholique ? Quelle est sa vocation, et sa mission ? A ces questions, une récente Assemblée d’enseignants catholiques indiens a tenté de répondre ; organisée par la Commission « Education et culture » de la Conférence Episcopale de l’Inde, elle s’est tenue à Bangalore sur le thème suivant : « Le rôle des enseignants catholiques dans le cadre socio-politique indien » ; elle a réuni 62 délégués représentant 32 Diocèse de l’Inde.
Il ressort de l’Assemblée que les enseignants catholiques ont un rôle très important dans le contexte national indien actuel, traversé par des polarisations de caste, de langue, de culture et de religion : ils doivent contribuer à créer une conscience nationale fondée sur les valeurs d’harmonie, de tolérance et de solidarité. Le document final de l’Assemblée définit le profil de l’enseignant catholique qui doit :
• Avoir un sens de consécration, un dévouement total à sa mission, c’est-à-dire la formation des jeunes aux valeurs humaines et chrétiennes, de sorte qu’ils puissent aspirer à faire de ce monde un lieu meilleur pour toute l’humanité, dans l’amitié, l’amour, l’harmonie, la tolérance.
• Témoigner des valeurs du Royaume. L’enseignant catholique non seulement doit être hautement qualifié au plan professionnel, mais il doit aussi être un exemple et un témoignage de vie pour les élèves, qui doivent voir en lui la vie de Jésus, en y découvrant un modèle.
• Ecouter avec le cœur : les jeunes sont par nature libres et amicaux, mais ils traversent souvent des moments de frustration, de découragement, de solitude. L’enseignant doit savoir les aider dans les difficultés, en les écoutant avec un cœur ouvert, en instaurant avec eux une relation personnelle qui complète le rôle d’éducateur.
• Construire la nation. La classe est l’endroit où se forment les consciences, et où se construit la nation, spécialement dans un contexte comme le contexte actuel, où la coexistence pacifique entre groupes ethniques en Inde est en danger. L’enseignant doit avoir un esprit ouvert au dialogue inter-culturel et inter-religieux, et promouvoir la tolérance et l’harmonie entre les étudiants de culture et d’origine différentes.
Affronter la globalisation. L’enseignant catholique, en des temps où l’éducation elle aussi est devenue une question d’affaires, doit travailler pour que se referme le fossé entre étudiants riches et pauvres, en cherchant à assurer à tous les jeunes un succès égal aux ressources technologiques et culturelles.
La Commision Education et Culture de la Conférence Episcopale a présenté aux enseignants un plan pastoral qui sera soumis aux 148 Diocèses de l’Inde, pour obtenir leurs commentaires et leurs suggestions pratiques. Le document souligne le rôle des enseignants dans cette phase de l’histoire du Pays. (P.A.)(Agence Fides, 27 mai 2003, 42 lignes, 467 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network