http://www.fides.org

Asia

2003-05-26

ASIE / INDE - L’EGLISE EST ENGAGEE POUR QUE TRIOMPHE LA VERITE SUR LA DISCRIMINATION VIOLENTE SUBIE PAR LES HORS CASTES, LES « INTOUCHABLES » ET LES « INVISIBLES » DE LA SOCIETE INDIENNE

New Delhi (Agence Fides) – « Les problèmes des « Dalits » (ethnies tribales) et des hors castes sont nos problèmes. En tant qu’Eglise catholique, nous pensons à des stratégies précises pour les aider », a déclaré Mgr A.M. Chinnappa, Evêque de Vellore, lors d’une rencontre organisée par la Commision pour les Communications Sociales de la Conférence Episcopale de l’Inde, à Bangalore le 20 et 21 mai.
L’Eglise de l’Inde (2% sur plus d’un milliard d’habitants) se compose aujourd’hui deux tiers de Dalits, lesquels sont au nombre de 240 millions en Inde, a expliqué le professeur Valerian Rodriguez, de l’Université de Mangalore. Ils vivent une existence précaire, ils sont « invisibles » et « intouchables », ils n’ont pas accès à la propriété de la terre, aux écoles, aux temples, ils exercent les travaux les plus humbles, ils n’ont pas droit à la protection des forces de l’ordre ; c’est pourquoi ils sont malmenés, les femmes sont souvent violées et tuées dans une totale impunité pour les agresseurs. Les hors castes constituent un grand amortisseur social, sur lequel il est permis d’exercer toute forme de violence, et ils ne pèsent pas économiquement sur la communauté.
Parlant sur le thème « Dalits, culture et communication, situation actuelle et réponses possibles », le professeur Rodrigues, chef du Département des Sciences politiques de l’Université, a présenté aux participants, des militants des droits de l’homme, des dirigeants Dalits, des journalistes, des agents de la communication, des intellectuels, les problèmes auxquels doivent faire face aujourd’hui les Dalits de l’Inde : la croissance de la pauvreté et la marginalisation, et la menace contre leur identité culturelle spécifique.
Pour le Père Isaac Kathiruvelo, qui a parlé sur le thème « Dalits et Médias », l’Eglise devrait « contribuer à déraciner <> et le système inique des castes. Pour cela, nous demandons à tous les Evêques de l’Inde d’écrire une lettre pastorale sur le problème de la discrimination imposée par les castes, et sur le rôle des Dalits ».
L’assemblée a suggéré aussi des cours de formation, en assurant une plus grande participation des Dalits à la vie de l’Eglise, en rappelant que sur 164 Evêques indiens, 7 sont des Dalits. Pendant les travaux, on a choisi aussi des slogans comme « Un chrétien de caste n’est pas un chrétien », ou « L’instruction pour les Dalits est un droit de naissance », à répandre par des tracts et sur le matériel publicitaire. La Commission pour les Communications Sociales, qui avait organisé la rencontre, a souligné le rôle précieux des moyens catholiques d’information pour promouvoir la culture et le développement des Dalits. (P.A.)(Agence Fides, 26 mai 2003, 36 lignes, 473 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network