http://www.fides.org

Europa

2004-03-12

EUROPE / ESPAGNE - « Il n’y aura jamais aucune justification morale au terrorisme » déclare la Conférence Episcopale d’Espagne après les attentats du 11 mars

Madrid (Agence Fides) - « Il n’y aura jamais aucune justification morale au terrorisme » déclare la Conférence Episcopale d’Espagne dans une déclaration publiée immédiatement après les attentats du 11 mars à Madrid. Les Evêques expriment leur proximité spirituelle avec toutes les victimes et avec leurs familles, ils demandent à la population de ne pas répondre à cet attentat par la haine aveugle parce que cela « divise la population et favoriserait les fins terroristes ». Puis ils invitent à collaborer avec les autorités dans la lutte contre le terrorisme. « C’est le moment de la charité et de la solidarité avec les victimes. Nous, chrétiens, nous devons offrir notre aide en tout ce qu’il nous est possible de faire ».
Le Cardinal Antonio Maria Rouco Varela, Archevêque de Madrid, qui se trouvait à Rome pour participer à l’Assemblée Plénière du Conseil Pontifical de la Culture, a condamné avec force les faits : « Personne ne peut se taire face à un massacre criminel. Ce qui s’est produit est le fruit du plus grave des péchés, et de l’aveuglement de l’homme : attenter mortellement à la vie humaine. La plaie du monde d’aujourd’hui, et aussi de notre Espagne, est le terrorisme ». L’Archevêque de Madrid conclut en demandant à Dieu le repos éternel pour les victimes, d’accorder aux fidèles la grâce d’accueillir le pardon et de transformer le cœur des assassins.
Le Cardinal Rouco Varela, dès qu’il eut appris la nouvelle de l’attentat, est rentré à Madrid pour être proche de son peuple en ces moments difficiles. Il a en outre invité toutes les paroisses de Madrid à célébrer la Messe pour les victimes de l’attentat, et pour que les familles trouvent la consolation du Seigneur. (R.G.)
(Agence Fides, 12 mars 2004, 26 lignes, 329 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network