http://www.fides.org

Africa

2003-05-23

AFRIQUE / RWANDA - LE SANCTUAIRE DE KIBEHO DEVIENDRA UN PHARE D’ESPERANCE DE FOI ET DE PAIX » POUR L’AFRIQUE DECLARE MGR MISAGO EVEQUE DE GIKONGORO

Kigali (Agence Fides) – « Le Sanctuaire de Kibého deviendra un phare de foi et d’espérance de paix dans toute la Région des Grands Lacs. ». C’est le souhait formulé par Mgr Augustin Misago, Evêque de Gikongoro, qui décrit à l’agence Fides le climat que l’on vit à la veille de la consécration du Sanctuaire de Kibého le 31 mai prochain. « Dans une Afrique bouleversée par les guerres et les persécutions, nous espérons beaucoup que la Vierge Marie nos aidera à parcourir les voies de la paix », déclare Mgr Misago, Evêque de Kisongoro où se trouve le sanctuaire de Kibého.
« La consécration du Sanctuaire de la Sainte Vierge marquera le sommet du mois marial, vécu cette année avec une intensité particulière, parce que nous sommes dans l’année mariale, et par l’événement lui-même du 31 mai. Chaque paroisse, chaque communauté du Diocèse fait une neuvaine de prière en préparation à la consécration. Tous les autres Diocèses du Rwanda font un chemin spirituel en vue du 31 mai ».
A l’occasion de la cérémonie, les Evêques des Pays voisins se rendront à Kibého en signe d’unité entre les Eglises sœurs africaines.
A Kibého, de 1981 à 1989, il y a eu plusieurs apparitions de la Sainte Vierge, qui ont été reconnues, après une enquête profonde, par l’Evêque du lieu, le 29 juin 2001. La première apparition date du 28 novembre 1981, quand la Sainte Vierge apparut à Alphonsine Mumureke, une étudiante de 16 ans. Puis la Sainte Vierge est apparue aussi à d’autres jeunes, jusqu’à sa dernière apparition en 1989.
Pour offrir à nos lecteurs un cadre plus vaste de la situation dans le pays, l’Agence Fides publiera le vendredi 30 mai une note sur le Rwanda, qui traitera de l’histoire et de la situation de l’Eglise dans le Pays. (L.M.)(Agence Fides, 23 mai 2003, 26 lignes, 327 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network