http://www.fides.org

Asia

2004-02-03

ASIE/PHILIPPINES - POURPARLERS PRELIMINAIRES AU PROCESSUS DE PAIX ENTRE LA GUERILLA ISLAMIQUE ET LE GOUVERNEMENT PHILIPPIN

Manille (Agence Fides) – Le gouvernement philippin et le Moro Islamic Liberation Front (MILF), formation historique de la guérilla musulmane du sud des Philippines, vont reprendre leurs pourparlers préliminaires pour relancer le processus de paix. Ces pourparlers préparent le terrain en vue d’une session de pourparlers véritables qui sont attendus depuis juillet 2003, lors de la proclamation du cessez-le-feu de la part des deux parties.
Les représentants du MILF et ceux du gouvernement se rencontreront à Kuala Lampur, en Malaisie, un État qui propose sa médiation dans le conflit depuis 2001, quand Gloria Macapagal Arroyo a accédé à la présidence de la République.
D’après le porte-parole du MILF Eid Kabalu, il sera question dans ces pourparlers du déploiement sur l’île de Mindanao d’une équipe d’observateurs sous la direction d’un personnel malais pour contrôler l’application de la trêve et dissiper les soupçons relatifs à la participation du MILF à plusieurs attentats à la dynamite commis l’an dernier.
Février sera un mois très chargé pour le gouvernement sur le front des pourparlers : la reprise des négociations a été annoncée aussi avec le New Peoples Army, une autre formation de la guérilla d’inspiration communiste qui, en cette période qui précède les élections de mai 2004, a racketté à plusieurs reprises des candidats dans différentes circonscriptions du pays.
Selon les observateurs locaux contactés par Fides, ce sont des motifs politiques qui poussent la Présidente Arroyo à accélérer les pourparlers avec les différents groupes de rebelles. Madame Arroyo, qui se trouve désavantagée dans les sondages par rapport à son adversaire dans la course à la présidence, l’acteur Fernando Poe jr, cherche à retrouver sa popularité en misant sur la pacification du pays. (PA) (Agence Fides 3/2/2004)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network