http://www.fides.org

Asia

2003-05-21

ASIE / INDONESIE - REPRISE DES ETUDES AUX MOLUQUES : PROCHAINE REOUVERTURE POUR L’UNIVERSITE DE PATTIMURA

Amboine (Agence Fides) – L’activité académique devrait reprendre au mois d’août prochain à l’Université d’Etat de Pattimura située à Amboine, Capitale des îles Moluques. C’est ce qu’a annoncé le Ministre indonésien des Affaires Sociales, M. Yusuf Kalla, lors d’une récente visite à Amboine.
Dans la communauté chrétienne des Moluques, il y a une satisfaction croissante pour ce signal important d’un retour à la normalité dans l’île d’Amboine, secouée pendant près de trois ans (janvier 1999 – février 2002) par un conflit civil qui a opposé la communauté chrétienne à la communauté musulmane, en faisant 15.000 morts et 500.000 réfugiés. « Actuellement, dans la ville d’Amboine, la population circule librement », déclare dans un entretien avec l’agence Fides le Père Carl Bohm, du Centre de Crise du Diocèse de Amboina. « Les citoyens chrétiens et musulmans se rendent sans difficulté dans les quartiers des uns et des autres. Seules quelques régions où vivent de petits groupes d'extrémistes sont toujours dangereuses ».
Le campus de Pattimura était fréquenté par des étudiants et des professeurs chrétiens pour la plupart. Le 4 juillet 2000, malgré l’état d’urgence qui sévissait à Amboine, l’Université, située à la périphérie de la ville, fut incendiée : furent ainsi détruites la Faculté de Droit, le Rectorat, la Bibliothèque et de nombreux bâtiments destinés à la didactique, ainsi que l’église qui touche les bâtiments. Les musulmans voyaient l’Université comme un domaine des chrétiens, d’où ils dominaient la vie culturelle et politique des Moluques. Après l’incendie, il y eut une polémique parce que des témoins oculaires déclarèrent que les rebelles avaient agi sans être empêchés, pillant et tirant comme des fous, sans aucune intervention des forces de l’ordre. (P.A.)
(Agence Fides, 21 mai 2003, 25 lignes, 291 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network