http://www.fides.org

America

2004-01-16

AMERIQUE / ARGENTINE - PREMIERS FRUITS DU DEUXIEME CONGRES MISSIONNAIRE AMERICAIN CAM II : LE DIOCESE ARGENTIN « NUEVE DE JULIO » ENVOIE DE SA PAUVRETE UN CURE ET UN GROUPE DE LAICS DANS UNE PAROISSE PAUVRE DU GUATEMALA

Buenos-Aires (Agence Fides) – « Nous allons aider nos frères qui ne connaissent pas la foi, la connaissent peu, ou qui n’ont pas la possibilité de la célébrer » a déclaré l’Abbé Justo Juan Cariz, actuellement curé de Notre-Dame « del Carmen » de General Villegas, dans la Province de Buenos Aires en Argentine ; il partira prochainement avec un groupe de 5 laïcs pour la paroisse de « Sant Antonio Pacaya » du Diocèse de Escuintla au Guatémala, pour des activités missionnaires.
D’après les données de l’Annuaire Pontifical 2003, le Diocèse de Escuintla a une superficie de 4.384 km², une population de 1 millions d’habitants, dont 700.000 catholiques, mais ne compte que 16 prêtres, 1 religieux non prêtre et 43 religieuses. Dans ce contexte souligne le curé, « la paroisse de Sant Antonio Pacaya qui se trouve à 60 km de Guatémala a une population de 20.000 habitants qui, depuis 18 ans n’ont pas de prêtre.
L’Abbé Cariz, interrogé sur le fait qu’un Diocèse pauvre en vocations comme celui de « Nueve de Julio », envoie des missionnaires « ad gentes » dans d’autres Diocèses, a répondu en citant l’enseignement du Concile Vatican II concernant la sollicitude universelle que doivent avoir les prêtres vis-à-vis de la Mission de l’Eglise. « Le don spirituel que les prêtres ont reçu avec l’ordination ne les prépare pas à une mission militée et restreinte, mais à une mission très vaste et universelle de salut, « jusqu’aux extrémités de la terre »… Que les prêtres se rappellent donc que leur incombe la sollicitude missionnaire de toutes les Eglises. Aussi, que les prêtres de ces Diocèses qui ont plus de vocations, se montrent disposés à exercer volontiers leur propre ministère, avec le consentement et l’envoi de leur Evêque, dans ces régions, Missions ou activités qui souffrent du manque de prêtres » (P.O., 10) »
Même si le document concerne en particulier les Diocèses riches en vocations, déclare l’Abbé Cariz, notre Evêque Mgr Marin de Elizalde, OSB, et le clergé diocésain sont conscients qu’il faut donner de notre pauvreté. Il ne s’agit pas d’un simple groupe de personnes qui se déplacent, mais d’un groupe envoyé par le Diocèse de Nueve de Julio pour collaborer avec une autre Eglise particulière ». Le prêtre a rappelé que, déjà à l’occasion du Deuxième Congrès Missionnaire Américain CAM II, à Guatémala au mois de novembre dernier, l’Evêque de Escuintla les avait emmenés pour connaître la paroisse où ils travailleront. (R.Z.)
(Agence Fides, 16 janvier 2004, 33 lignes, 448 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network