http://www.fides.org

Asia

2004-01-16

ASIE / TERRE SAINTE - PAS DE MURS MAIS DES PONTS » : SOLIDARITE DES EVEQUES D’EUROPE ET D’AMERIQUE ENVERS LES CHRETIENS DE TERRE SAINTE

Jérusalem (Agence Fides) – « Pas de murs, mais des ponts » : les Evêques d’Europe et d’Amérique ont repris les paroles du Saint-Père, du 16 novembre 2003, dans le titre d’une déclaration de solidarité avec les Eglises de Terre Sainte, publiée le 15 janvier au terme d’une visite de quatre jours, du 12 au 15 janvier derniers.
Exposant les raisons de leur voyage, le troisième de ces trois dernières années, les Evêques ont rappelé qu’ils étaient venus en Terre Sainte « pour démontrer la solidarité des catholiques du monde avec l’Eglise de Terre sainte, dans l’amitié envers le peuple israélien et palestinien, chrétiens, juifs et musulmans ».
Nous avons vu l’effet dévastateur du mur de sécurité qui est construit sur la terre et entre les maisons de la communauté palestinienne », lit-on dans la déclaration publiée par les Evêques lors d’une Conférence de presse dans la Vieille Ville de Jérusalem. « Nous avons pu expérimenter nous-mêmes la frustration et l’humiliation supportée chaque jour par les Palestiniens aux postes de contrôle, qui les empêche d’aller à leurs commerces, dans les hôpitaux, d’aller à leur travail, de suivre leurs études, de visiter leurs propres familles ».
Les Evêques déclarent qu’ils ont senti « le désir de paix, de justice et de réconciliation, chez les Palestiniens et chez les Israéliens », mais qu’ils notent « avec tristesse le manque de volonté politique, non seulement dans cette région, mais dans la communauté internationale, pour travailler à une solution pacifique ». Pour cette raison, ils lancent « un appel à tous les responsables politiques pour qu’ils répondent au désir de paix que les gens de cette Terre Sainte conservent profondément dans leur cœur ».
Pendant leur bref séjour en Terre Sainte, les Evêques ont été aussi témoins de nombreux signes d’espérances : « Une des raisons les plus grandes d’espérance est la vitalité et l’engagement de l’Eglise de Terre Sainte, et les relations fraternelles entre les responsables chrétiens ».
Les Evêques ont demandé aussi que l’on élimine les difficultés qui existent aujourd’hui pour les prêtres, les séminaristes, les religieux, les religieuses et le personnel laïc pour obtenir les visas et les permis de résidence pour étudier et travailler en Israël et dans les territoires palestiniens. « Cela constitue un empêchement réel à la possibilité des Eglises de poursuivre leur Mission au service des habitants de Terre Sainte. C’est particulièrement répréhensible, parce que l’Etat d’Israël et le Saint-Siège viennent tout juste de rappeler les dix années de la signature de l’Accord Fondamental ».
Parmi les signataires du Message, se trouvent : Mgr Wilton D. Gregory, Président de la Conférence Episcopale des Etats-Unis, Mgr Brendan O’Brien Président de la Conférece Episcopale du Canada, Mgr Patrick Kelly, Vice-président de la Conférence Episcopale d’Angleterre et du Pays de Galles, délégué pour le Conseil des Conférences Episcopales d’Europe, Mgr William Kenney, Evêque Auxiliaire de Stockholm et Délégué de la Conférence Episcopale des Pays Scandinaves et de la Commission des Episcopats de l’Union Européenne. (P.A.)
Le texte du message des Evêques, en italien et en anglais, se trouve sur notre site www.fides.org
(Agence Fides, 16 janvier 2004, 43 lignes, 535 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network