http://www.fides.org

Asia

2003-05-20

ASIE / TAIWAN - L’EGLISE INAUGURE UN « CENTRE CATHOLIQUE D’URGENCE SRAS » - LE CARDINAL SHAN INVITE A NE PAS FUIR LES UNS DDES AUTRES

Taïpeh (Agence Fides) – Alors que l’urgence SRAS est toujours plus critique dans l’île, l’Eglise catholique de Taïwan a créé un « centre catholique d’urgence SRAS » pour faire face à la situation. Le Centre, sous la direction du Cardinal Paul Shan, Président de la Conférence Episcopale et Evêque du Diocèse de Kaohsiung, comprend les secteurs de la santé, de l’éducation, de la solidarité et des relations publiques, dans le but de rendre l’Eglise participante de la lutte contre le SRAS, en collaboration avec les organismes sanitaires et les autorités locales.
En ce moment de crise, la force de la communion est le soutien des fidèles catholiques : c’est que déclare le Cardinal Shan dans un message publié à l’occasion de la crise issue de la pneumonie atypique, intitulé « l’Amour est la force pour combattre le SRAS ». Il déclare notamment : « Les barrières qui conditionnent nos rapports humains, les craintes qui amènent à l’éloignement et la fuite des uns des autres, non seulement ne serviront pas à nous faire sortir de cette tragédie, mais, au contraire, deviendront le plus grand obstacle qui empêche à la société tout entière de combattre le SRAS. Dans le même temps, cette attitude est un deuxième coup infligé aux malades et à tous ceux qui sont suspectés de maladie… Dans l’amour, il n’y a pas de crainte ; au contraire, l’amour parfait chasse la crainte (1 Jn 4,18). En ce moment de crainte et de fuite, contemplons le Mystère de l’Incarnation, de la Passion, de la Mort et Résurrection du Fils de Dieu, en faisant l’expérience de l’amour absolu et parfait que le Seigneur nous a donné. Cet Amour est la source de notre force inépuisable. Cet amour dépassera la crainte de l’homme, nous aidera à offrir plus encore notre solidarité à tous ceux qui sont dans le besoin et qui se trouvent plongés dans la crise du SRAS. Précisément, la force infinie que contient cet Amour réciproque sera le moyen pour vaincre le cauchemar du SRAS le plus tôt possible. ‘Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés’ : tel est le commandement de l’Amour que le Seigneur Jésus-Christ, Ressuscité et Glorieux, nous a laissé avant de donner sa vie pour le salut de l’humanité, en mourant sur la croix. Vivons ensemble l’esprit du Seigneur Jésus-Christ, par la force infinie de l’amour réciproque, et efforçons-nous de vaincre ensemble le SRAS, en manifestant la gloire du Seigneur ! ».(Agence Fides, 20 mai 2003, 31 lignes, 445 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network