http://www.fides.org

Asia

2003-12-19

AFRIQUE/CONGO R.D. - APRES TANT DE NOELS DE GUERRE, NOUS POUVONS FINALEMENT NOUS PREPARER A UN NOEL DE PAIX – LE 1er JANVIER SERA INAUGUREE UNE NOUVELLE PAROISSE SUR LE HAUT PLATEAU DE MUHUNGU, CONFIEE AUX XAVERIENS

Bukavu (Agence Fides) – Le P. Luigi Lo Stocco, missionnaire xavérien, directeur de Radio Marie Reine de paix à Bukavu, dans l’est de la République Démocratique du Congo, a envoyé à l’Agence Fides son témoignage sur la préparation de Noël.
« Après tant de Noëls de guerre, nous pouvons finalement nous préparer à un Noël de paix ! La République Démocratique du Congo est entrée depuis quelques mois dans un processus de paix durable. Parmi beaucoup de difficultés, un gouvernement de transition a été formé dans lequel toutes les forces politiques et militaires sont représentées. C’est une petite lueur de paix qui nous donne la force et le courage d’aller de l’avant. La ville de Bukavu, habituée à vivre avec la guerre et à pleurer ses innombrables morts, est bien consciente que la vraie paix est encore éloignée.
Ces dernières semaines a été démasquée un complot infernal destiné à faire éclater une troisième guerre. Nous retenions tous notre respiration, et la tension était à son comble. Mgr Charles Kambale Mbogha, Archevêque de Bukavu, est intervenu avec force et courage, en lançant un court message de dénonciation dans lequel il disait, entre autres : « Nous sommes chez nous, nous habitons la terre qui nous a été léguée par nos ancêtres, don de Dieu au peuple congolais. Nous devons être vigilants, nous n’avons pas peur, parce que Celui en qui nous avons mis toute notre confiance a vaincu le monde ».
En ces premiers jours de décembre, la ville de Bukavu est tranquille. Les lumières de Noël semblent loin. On ne parle pas de cadeaux. Ici, il faut continuer à se battre pour trouver de quoi manger chaque jour. La ville a repris sa vie ordinaire, avec des milliers de personnes qui parcourent chaque jour toute la ville en mendiant ou en rendant quelque menu service.
On sent cependant l’approche de Noël dans les églises de Bukavu. Dans toutes les paroisses de l’Archidiocèse, un intense parcours de l’Avent a été organisé avec de très nombreuses initiatives, et surtout en faisant une grande place à la catéchèse. Les centaines de communautés ecclésiales de base se sont mises au travail avec zèle pour « faire renaître la Noël de Jésus-Christ » dans tous les quartiers.
Sur le haut plateau de Muhungu, où habitent plus de 40.000 personnes, s’élève la nouvelle église dédiée à Marie « Mater Dei ». Le 1er janvier prochain, Mater Dei sera érigée en Paroisse par l’Archevêque Mbogha. Les onze communautés ecclésiales de base s’affairent aux préparatifs de la grande fête : depuis des années, les chrétiens attendaient cette nouvelle, qui ne fut donc pas une surprise pour eux. Cette nouvelle paroisse sera confiée aux Missionnaires Xavériens de Parme : c’est eux qui ont construit l’église, et ils sont en train de terminer le centre paroissial.
Donato est le président du conseil paroissial. Je lui ai demandé : « Que signifie une nouvelle paroisse en ce temps de Noël, pour les chrétiens de Mater Dei ? ». « L’Avent cette année est caractérisé par une double attente : celle de Noël, le 24 décembre, et celle de notre nouvelle paroisse, le jour du Nouvel An 2004. Nous sommes dans un climat d’attente. C’est pourquoi nous avons choisi comme thème de l’Avent cette phrase de la Bible : « Je suis devant la porte… je frappe… construisons ensemble l’unité ». Le Jésus que nous attendons est celui qui nous guidera et qui sera au centre de notre paroisse. Il est beau de l’attendre ensemble, dans la joie ».
La fête de Noël est la fête de la vie, une fête que nos chrétiens d’Afrique vivent intensément. Dans la naissance de Jésus, c’est toute la vie qui fait irruption dans le monde. La crèche enchante petits et grands. Le 1er décembre est venu me trouver un étudiant qui devait avoir entre 18 et 20 ans, et qui m’a demandé : « Père, quand commençons-nous à construire la crèche ? Noël sans la crèche ne me dit rien ». (L.M.) (Agence Fides 19/12/2003)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network