http://www.fides.org

Africa

2003-12-15

AFRIQUE / LIBERIA - SUSPENSION DU PROGRAMME DE DESARMEMENT : ON NOTE LE PEU DE PREPARATION DES LA PREMIERE PHASE DU RETRAIT DES ARMES DES MILICES

Monrovia (Agence Fides) – « Il s’est agi d’un faux départ », déclare à l’Agence Fides le Père Mauro Armanino, supérieur général SMA à Monrovia, qui commente la suspension pour un mois du processus de désarmement des milices du Libéria, décidée le 14 décembre par les Nations-Unies. Il y a eu un manque de préparation pour lancer et réaliser le programme de retrait des armes. Les Nations-Unies attendaient un nombre moins important de remises d’armes ; en revanche ; les centres d’accueil ont été envahis par des milliers de jeunes qui demandaient, en échange des armes, ce qui leur avait été promis. Malheureusement il n’y avait pas assez pour satisfaire tout le monde, et des désordres ont éclaté, les jeunes se sont mis à tirer en l’air devant les centres de collecte ». Face au grand nombre de demandeurs, les responsables du programme ont en effet décidé de donner 150 dollars au bout des trois semaines de la campagne de désarmement, et le reste par la suite.
« Plusieurs femmes engagées dans un programme d’éducation à la paix, m’ont même raconté que des jeunes qui suivaient un cours sur la non-violence, à la nouvelle du changement intervenu pour les paiements, ont repris les armes et ont commencé à tirer en l’air pendant près d’une heure » raconte le missionnaire.
« Cet épisode montre bien combien les projets élaborés sur le papier par les bureaucrates des organisations internationales sont loin de la réalité sur le terrain. Malheureusement, trop peu de fonctionnaires sont prêts à aller dans les rues et sur les routes du Libéria pour parler avec les gens afin de se rendre compte des exigences et des réalités du pays… A tout cela, il faut ajouter que les Casques bleus n’ont pas encore achevé leur déploiement au Libéria, et les Nations-Unies ont ainsi peu de personnel militaire pour prendre en charge normalement le programme de désarmement ».
Le programme de désarmement a été lancé le 7 décembre, et est un des points les plus importants des accords de paix signés à la fin du mois d’août de cette année pour mettre fin à la guerre civile entres les forces de l’ancien Président Charles Taylor, et les LURD et le MODEL. (L.M.)
(Agence Fides, 15 décembre 2003, 29 lignes, 395 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network