http://www.fides.org

Asia

2003-12-03

ASIE / IRAK - PLUSIEURS SIGNES D’ESPERANCE : LA POSTE RECOMMENCE A FONCTIONNER, ON PREPARE LA NOUVELLE ARMEE POUR RAMENER LA PAIX DANS LE PAYS

Bagdad (Agence Fides) – Des nouvelles nous parviennent de l’Irak, non pas de morts, de blessés, de destructions : « Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse » déclare à l’agence Fides le Père Nizar Semaan, prêtre du Diocèse de Ninive. « Ces jours derniers précisément, le service postal a repris en Irak, y compris avec la poste rapide et le service international. Si l’on pense que, auparavant, une lettre mettait au moins un mois pour arriver, si elle arrivait, c’est déjà un progrès vers le retour à la normale. Le Pays vit certes une situation toujours dramatique ; mais il y a plusieurs régions tranquilles. Par exemple, dans le nord de l’Irak, dans de nombreux villages on vit une vie presque normale. Les écoles sont ouvertes, les fonctionnaires sont retournés à leur travail et reçoivent leur salaire. Les difficultés majeures sont le fait des ouvriers et de leurs familles. En effet, malheureusement, il manque les matériaux de construction, et de nombreuses entreprises sont fermées, en laissant les employés chez eux sans salaire ».
A Bagdad, on sent encore un climat pesant. La nuit, les familles montent des tours de garde pour empêcher les vols et les pillages. Alors que, au nord, les téléphones fonctionnent de nouveau, dans plusieurs quartiers e la Capitale le service n’a pas encore repris ».
« Mais je suis convaincu que, avec le temps, la situation peut s’améliorer. La condition première, c’est le retour de la sécurité, qui doit être garantie part la police et par l’armée irakiennes. Près de Mosul précisément, il y a un camp d’entraînement de la nouvelle armée irakienne. Parmi les nouvelles recrues, il y a aussi des chrétiens. D’après ce que j’ai pu savoir, on a recruté des personnes valables. Ces jours-ci précisément le deuxième bataillon de nouveaux soldats a passé ses examens et est entré en service. J’espère que c’est eux qui ramèneront la paix dans le pays et qui assureront l’ordre et le sécurité, conditions indispensables pour donner un avenir à un peuple très éprouvé par des années de guerre ». (L.M.)
(Agence Fides, 3 décembre 2003, 27 lignes, 370 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network