http://www.fides.org

Asia

2003-11-25

ASIE / HONGKONG - LE PARTI DEMOCRATIQUE REMPORTE LES ELECTIONS – LA COMMUNAUTE CATHOLIQUE DECLARE : « LES CITOYENS DOIVENT CONSERVER LA DEMOCRATIE ET REALISER LES PRINCIPES DE LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE »

Hongkong (Agence Fides) – C’est un résultat que les observateurs catholiques ont appelé « historique » : le Parti Démocrate de Hongkong a remporté les dernières élections municipales de l’Administration Spéciale de Hongkong, qui se sont déroulées le 23 novembre. Des sources de l’Agence Fides de l’Eglise de Hongkong déclarent : « Une autre page historique de l’île a été écrite. C’est une démonstration significative qui révèle une fois encore l’impact de l’imposante manifestation du 1° juillet dernier, quand la population est descendue dans les rues pour s’opposer à un décret qui limitait la liberté des citoyens. Les habitants de Hongkong veulent conserver les fruits d’une démocratie conquise avec courage et avec ténacité ».
Plus d’un million de citoyens (environ 44% des 2.400.000 électeurs enregistrés) ont voté, choisissant 400 représentants qui seront en service dans les 18 districts de l’île pour les quatre prochaines années. Le pourcentage élevé de l’affluence aux urnes a battu aujourd’hui tous les records de l’histoire de Hongkong.
D’après les résultats officiels, le Parti Démocrate a obtenu 95 des 120 sièges pour lesquels il se présentait ; le parti pro gouvernemental « Democratic Alliance for Betterment of Hongkong » n’a obtenu que 62 sièges sur les 206 où il se présentait. D’après le mécanisme des élections municipales, une centaine de conseillers de l’Assemblée sont nommés par le Chef du gouvernement. La défaite du parti pro gouvernemental est causée par la décision d’appuyer la Loi sur la Sécurité Nationale présentée par l’Administrateur exécutif Tung Chee-hwa.
L’Eglise de Hongkong a toujours prêté la plus gande attention à la démocratie dans l’île, en s’engageant avec beaucoup de courage et de solidarité. Avant les élections, le bulletin diocésain de Hongkong a demandé, dans un éditorial, la participation active des fidèles et de tous les hommes de bonne volonté.
L’éditorial a rappelé la position de l’Eglise en citant l’enseignement du Pape Jean Paul II : « L’Eglise apprécie le système de la démocratie, car il assure la participation des citoyens aux choix politiques, et garantit aux gouvernés la possibilité d’élire et de contrôler ses propres gouvernants, ou encore de les remplacer de manière pacifique, quand cela est nécessaire. Elle ne peut donc favoriser la formation de groupes dirigeants restreints, qui, pour des intérêts particuliers ou des fins idéologiques usurpent le pouvoir de l’Etat ».
L’article s’adressait par ces paroles à tout citoyen : « Pour préserver le système démocratique conquis avec peine, pour protéger le droit de liberté et d’égalité, pour construire une société juste et harmonique, ton vote est déterminant. Nous encourageons les fidèles à suivre l’enseignement social de l’Eglise pour construire le Royaume du Christ dans le monde, nous avons le devoir d’obéir à la notre conscience chrétienne, en participant activement au vote ».
(Agence Fides, 25 novembre 2003, 40 lignes, 485 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network