http://www.fides.org

Sciences et Medecine

2003-11-25

EUROPE / ITALIE - L’INSTITUT SUPERIEUR DE SANTE AUTORISE L’EXPERIMENTATION SUR L’HOMME DU VACCIN CONTRE LE SIDA FONDE SUR LA PROTEINE TAT : LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DE RECRUTEMENT DES VOLONTAIRES

Rome (Agence Fides) – Le Président de l’Institut Supérieur de la Santé, M. Enrico Garaci, annonce le début de l’expérimentation clinique de la phase numéro 1 du vaccin contre le SIDA fondé sur la protéine TAT. Le début des études cliniques a été autorisé par le Ministère de la Santé, après la fin de toutes les procédures requises par les règles italiennes et européennes. L’expérimentation sur l’homme de ce vaccin mis au point par le Service Rétrovirus du Laboratoire de Virologie de l’Institut Supérieur de Santé, commencera dans trois Centres cliniques, à Rome et à Milan.
L’objectif de cette première phase d’expérimentation clinique est de démontrer l’innocuité du vaccin chez l’homme, c’est-à-dire l’absence d’effets toxiques, et d’étudier les réponses immunologiques produites par la vaccination. On effectuera deux types d’expérimentation : une préventive, c’est-à-dire chez l’individu sain, pour lequel seront nécessaires 32 volontaires qui ne sont pas à risque, et une thérapeutique, c’est-à-dire chez des personnes infectées, pour laquelle seront nécessaires 56 personnes qui ne sont pas en thérapie antirétrovirale.
Cette première phase de l’expérimentation prévoit six mois de traitement et 6 autres mois d’observation, au terme desquels l’Institut Supérieur de la Santé rendra publics les premiers résultats. L’Institut met à la disposition de ceux qui veulent participer à l’expérimentation le nombre vert 800-8611061, qui donnera toutes les informations relatives à cette expérimentation et aux procédures d’inscription. (A.P.)

(Agence Fides, 25 novembre 2003, 25 lignes, 272 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network