http://www.fides.org

Africa

2003-11-21

AFRIQUE / CONGO - NOUVELLES VICTIMES DU VIRUS EBOLA : LE DISTRICT DE MBOMBO SERA MIS EN QUARANTAINE

Brazzaville (Agence Fides) – Les épidémies du virus Ebola apparaissent périodiquement dans les forêts tropicales et font quelques dizaines de victimes, puis disparaissent. Malheureusement, le Ministre de la Santé de la République du Congo, M. Alain Moka, a confirmé que les onze personnes mortes récemment dans la région nord-occidentale du pays, avaient été victimes du virus. L’épidémie s’est manifestée dans le district de Mbombo, à 700 km environ au nord de la Capitale Brazzaville, près de la frontière avec le Gabon. On a identifié aussi d’autres cas suspects de cette maladie hautement contagieuse, et chaque mouvement dans toute la région est contrôlé. Cette même région avait déjà été mise en quarantaine en 2002, quand le virus, contre lequel il n’existe pas de soins, avait fait 120 morts. « Des échantillons prélevés sur les victimes, et analysés dans un centre spécialisé, se sont révélés être positifs ». Les autorités considèrent que la nouvelle épidémie a commencé après qu’un groupe de chasseurs se soit nourri de la chair d’un animal trouvé dans la forêt. Le virus Ebola se transmet rapidement de personne à personne, par les liquides corporels comme la salive et le sang. L’infection peut provoquer de fortes hémorragies internes et entraîne la mort dans 90% des cas. (A.P.)
(Agence Fides, 21 novembre 2003, 19 lignes, 223 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network