http://www.fides.org

Dossier

2007-08-06

Instrumentum mensis Iulii pro lectura Magisterii Summi Pontifici Benedicti XVI pro evangelizatione in terris missionum

Le mois de juillet s’est ouvert avec la publication d’un document important: le Motu Proprio “Summorum Pontificum” par lequel le Pape Benoît XVI a voulu permettre à tous les fidèles qui le désirent, pourvu qu’ils forment un grouype stable, et( avec l’autorisation préalable du curé, la possibilité de célébrer la Sainte Messe en se servant du Missel de Saint Pie V, revu en 1962 par le Pape Jean XXIII. La décision de compléter le Motu Proprio de 1988 a été prise par le Pape Benoît XVI, « pour parvenir à une réconciliation interne au sein de l’Eglise ». Le regard sur le passé des déchirures qui se sont produites, a déclaré le Papa, impose aujourd’hui une obligation : « faire tous les efforts, afin que, à tous ceux qui ont vraiment le désir de l’unité, il soit possible de rester dans cette unité ou de la retrouver à nouveau... Il n’y a aucune contradiction entre l’une et l’autre éditions du Missale romanum ».
Un autre Document important, de la Congrégation pour la doctrine de la foi, approuvé par le Saint-Père, le Pape Benoît XVI, porte le titre : « Réponses à des questions à propos de certains aspects concernant la doctrine sur l’Eglise » ; il porte la date du 29 juin 2007 et a été publié le 10 juillet. Le Document précise « la signification authentique de certaines expressions théologiques du Magistère, qui, dans le débat théologique, risquent d’être mal comprises ».
Le 9 juillet, le Saint-Père est partie pour une période de repos à Lorenzago di Cadore. « L’air de la montagne me fera du bien, a-t-il déclaré lors de l’Angélus du 8 juillet, et je pourrai me consacrer plus librement à la réflexion et à la prière. Je souhaite à tous, et spécialement à ceux qui en ont besoin, de pouvoir prendre un peu de vacances, pour refaire leurs énergies physiques et spirituelles, et retrouver un contact salutaire avec la nature. La montagne, en particulier, évoque la montée de l’esprit vers le haut, l’élévation vers la « mesure élevée’ de notre humanité, que, malheureusement, la vie quotidienne tend à abaisser.

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network