http://www.fides.org

Africa

2003-11-20

AFRIQUE / CONGO (REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE) - « L’INSTITUT SUPERIEUR CARME <> DE BUKAVU EST NOTRE PREMIERE URGENCE MISSIONNAIRE » DECLARENT LES PERES CARMES

Bukavu (Agence Fides) – Un nouvel Institut supérieur de philosophie est né à Bukavu, dans la partie orientale de la République Démocratique du Congo, à la frontière avec le Rwanda. Il s’agit de l’Institut Supérieur Carme « Bienheureux Isidore Bakanja », qui a commencé les démarches pour être affilié à l’Université Pontificale Urbanienne de Rome, et qui est devenu une réalité qui touche toutes les autres Congrégations religieuses qui travaillent dans la région. L’Institut « Bienheureux Isidore Bakanja » accueille en effet les Pères Blancs, les Pallotins, les Trappistes, les Xavériens, les Caracciolins et les membres d’une communauté locale appelée « Le Pain de Vie ». On prévoit, dans un avenir proche que d’autres Congrégations religieuses y enverront leurs étudiants. Les cours de l’Institut sont suivis aussi par les étudiants des Pères Rogationnistes de Cyangugu au Rwanda, qui font chaque jour le bref trajet en traversant la frontière.
La création de l’Institut a été rendue possible grâce aux fonds recueillis par le Père Miguel Gutierrez en Espagne, par le Père Daniel Tailleu en Belgique (ancien délégué Général pour le Congo) et par la disponibilité de plusieurs missionnaires qui ont travaillé dans le Pays. L’année académique a commencé le 1° octobre, en deux endroits provisoires, l’un chez les Pères Blancs, et l’autre chez les Xavériens, dans l’attente que le Siège définitif soit terminé. Il manque encore différentes installations, le matériel informatique et le mobilier.
La construction prévoit trois salles, quatre ateliers, une salle des professeurs, une salle d’informatique et un auditorium pour les conférences et pour les cérémonies académiques. Dans un second temps, on prévoit de construire le pensionnat, le couvent avec la chapelle, et la bibliothèque de la communauté carme, qui devra quitter la Maison Saint Jean de la Croix parce qu’elle se trouve sur une colline sujette à des éboulements. A cause de l’érosion du sol, le Centre Inter-diocésain et le noviciat des Carmélites ont déjà été détruits.
Dans un communiqué parvenu à l’agence Fides, les Pères Carmes écrivent : « Le projet de Bukavu est un grand défi pour le Carmel en Afrique. Le Père Général le considère comme notre première urgence missionnaire, pour la bonne consolidation du Carmel dans ce Continent. L’Ordre aura ainsi affronté avec dignité un engagement qui signifie pour nous honneur, mais aussi responsabilité et confiance à notre égard ». (L.M.)
(Agence Fides, 20 novembre 2003, 33 lignes, 410 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network