http://www.fides.org

Africa

2003-11-12

AFRIQUE / SOUDAN - PREOCCUPATION CROISSANTE POUR LE RETOUR DES REFUGIES APRES LA SIGNATURE DE L’ACCORD DE PAIX

Khartoum (Agence Fides) – La préoccupation grandit pour le retour des Soudanais qui se sont réfugiés dans les pays voisins. Alors qu’on approche de la signature de l’accord de paix entre le gouvernement de Khartoum et les rebelles du SPLA/M (Armée/Mouvement de Libération du Peuple Soudanais), les pressions augmentent auprès des pays qui abritent les réfugiés soudanais, pour que ces derniers soient rapatriés au plus tôt.
On estime que les Soudanais qui ont été contraints de se réfugier à l’étranger sont au nombre de 570.000 : 223.000 en Ouganda, 88.000 en Ethiopie, 70.000 en République Démocratique du Congo, 70.000 au Tchad, 60.000 au Kénya.
Il faut y ajouter de 3 à 4 millions de réfugiés à l’intérieur du pays qui, s’ils devaient retourner en masse, créeraient d’énormes problèmes d’ordre humanitaire. Un retour non organisé des réfugiés provoquerait en effet un mouvement de millions de personnes à pieds sur une territoire grand comme la Tanzanie, le Kénya, l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi mis ensemble. Dans la seule Capitale Khartoum, qui se trouve au nord du Pays, il y a deux millions de réfugiés provenant du Sud.
Face à la perspective d’un nouveau désastre humanitaire, les Agences des Nations-Unies préparent des plans d’urgence. (L.M.)
(Agence Fides, 12 novembre 2003, 21 lignes, 219 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network