http://www.fides.org

Vaticano

2003-11-11

VATICAN - DISCOURS DU PAPE A UNE DELAGATION DE CHRETIENS PALESTINIENS : MALGRE LES OBASTACLES NOUS CONTINUONS A AFFIRMER QUE LA PAIX EST POSSIBLE ET QU’ON PEUT L’ATTEINDRE SEULEMENT PAR UN DIALOGUE PATIENT. LE TERRORISME DOIT ETRE CONDAMNE SOUS TOUTES SES FORMES

Rome (Agence Fides) – Le Pape Jean Paul II a reçu en audience, le lundi 10 novembre, une Délégation de Chrétiens palestiniens de l’Organisation pour la Libération de la Palestine (OLP) ; il leur a formulé le vœu que la visite « conduise à une meilleure compréhension de la situation des chrétiens dans les territoires palestiniens, et du rôle important qu’ils peuvent jouer dans la promotion des aspirations légitimes du peuple palestinien ».
« Malgré les récents obstacles sur le chemin de la paix et les nouveaux épisodes de violence et d’injustice, nous devons continuer à affirmer que la paix est possible et que la résolution des différences ne peut se faire que par un dialogue patient et par l’engagement constant des personnes de bonne volonté, d’un côté et de l’autre. Le terrorisme doit être condamné sous toutes ses formes, non seulement parce qu’il trahit notre humanité commune, mais parce qu’il est incapable aussi de poser les fondements nécessaires, politiques, moraux et spirituels, pour la paix et l’autodétermination authentique d’un peuple ».
Le Pape Jean Paul II a ensuite invité « toutes les partis à respecter pleinement les résolutions des Nations-Unies et les obligations prises en acceptant le processus de paix » ; il a exprimé l’espérance que la Constitution Nationale en phase d’élaboration « donnera sa réalisation aux aspirations les plus hautes et aux valeurs les plus chères de tout le peuple palestinien, avec la reconnaissance nécessaire de toutes les communautés religieuses et la protection légale de leur liberté de culte et d’expression ». (S.L.)
(Agence Fides, 11 novembre 2003, 27 lignes, 310 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network