http://www.fides.org

Asia

2003-11-08

ASIE / INDE - LE SIDA : 4.500.00 DE CAS EN 15 ANS ; D’ICI 2020 L’INDE POURRAIT DEVENIR LA CAPITALE DU MONDE

Rome (Agence Fides) – A l’occasion de la Journée Mondiale du SIDA qui se tiendra le 1° décembre, le Président de la Commission Sanitaire de la Conférence Episcopale de l’Inde, S. Exc. Mgr Bernard Moras Evêque de Belgaum (Bangalore) a publié un Document qui déclare que si l’on ne veille pas à contrôler les infections du virus du SIDA, d'ici à 2020 l'Inde risquait de devenir la Capitale mondiale. La Commission déplore l’augmentation du nombre des cas de SIDA en Inde où, à partir de 1987, on a enregistré 4.500.000 cas d’infection.
« Il est absolument indispensable que l’Eglise travaille dans le domaine des soins et du soutien de tous ceux qui sont touchés par cette maladie et que l’on propose des programmes de prévention face à la menace du SIDA ; En effet, grâce à l’intervention active de l’Eglise, ainsi que des autres organisations religieuses et aux différents gouvernements, une baisse importante des nouveaux cas de SIDA a été enregistrée dans des pays comme l’Australie, le Grande Bretagne et l’Ouganda », déclare Mgr Moras.
Le Document des Evêques déclare que l’Eglise fournit 25% des soins totaux pour combattre la maladie, et que, en Inde, sur 4.745 Instituts Sanitaires Catholiques, des centaines travaillent à la prévention du SIDA, et 39 sont consacrés exclusivement au traitement des patients séropositifs. L’appel que les Evêques adressent aux gens est de suivre ce que le Saint-Père déclare dans son Document « Ecclesia in Africa » : pourvoir aux soins, au respect et à toute forme d’assistance morale et spirituelle de ceux qui souffrent du SIDA. (A.P.)
(Agence Fides, 8 novembre 2003, 25 lignes 291 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network