http://www.fides.org

Asia

2003-11-03

ASIE / VIETNAM - LETTRE PASTORALE DES EVEQUES DU VIETNAM : IL FAUT DU COURAGE ET DE NOUVEAUX MOYENS POUR LA MISSION DE L’EGLISE DANS LE VIETNAM ACTUEL

Hanoï (Agence Fides) – Suivre l’exemple de Jésus, qui prêchait partout ; avoir du courage et de l’enthousiasme dans l’annonce ; utiliser les moyens modernes de communication et les nouvelles technologies : tels sont les éléments nécessaires pour renouveler l’engagement d’évangélisation de l’Eglise du Vietnam aujourd’hui. C’est ce que déclarent les Evêques du Vietnam dans une Lettre pastorale intitulée « La Mission de l’Eglise au Vietnam d’aujourd’hui pour annoncer la Bonne Nouvelle ». Elle a été publiée à l’issue de l’Assemblée annuelle des Evêques, qui s’est tenue au mois d’octobre au Sanctuaire de Bai Dau, à 1.800 km environ au sud de Hanoï.
Le texte qui est un véritable programme pour la Mission de l’Eglise dans le Pays pour les prochaines années, donne des indications aux prêtres, aux religieux, aux séminaristes et aux laïcs, en rappelant le 25° anniversaire du Pontificat du Saint-Père, et en vue du Congrès Eucharistique International qui se tiendra au Mexique au mois d’octobre 2004.
Le thème est l’évangélisation au Vietnam : les Evêques rappellent que la proclamation de la Bonne Nouvelle « est une grâce, et est la vocation spéciale et la nature la plus profonde de l’Eglise, une Eglise qui tire son origine de l’œuvre amoureuse de Salut de la Trinité ».
Aussi les Evêques invitent tous les fidèles, le clergé et les laïcs, à suivre l’exemple du Seigneur Jésus Christ, et à être ses messagers. « Il n’était jamais fatigué de prêcher la Bonne Nouvelle, en entrant en contact avec tous les types de personnes et en faisant de nombreux miracles pour témoigner de l’avènement du Royaume de Dieu ».
Le deuxième point, déclarent les Evêques, c’est être fidèles à la Tradition de l’Eglise, en prenant exemple spécialement dans l’Eglise des origines et en obéissant à tous les enseignements que l’Eglise offre aujourd’hui aux fidèles ; l'Eglise d’Asie, rappelle la Lettre, a reçu une tâche spéciale d’évangélisation au troisième millénaire, comme le déclare l’Exhortation post-synodale « Ecclesia in Asia ».
Pour cette raison, l’attention des Evêques se tourne vers le Vietnam : ils expriment un remerciement aux missionnaires qui, par leur courage, ont apporté la foi dans le Pays et demandent de suivre leurs traces dans l’enthousiasme et dans l’engagement pour l’évangélisation.
Il faut redécouvrir l’esprit qui enflammait les Apôtres après l’événement de la Pentecôte, eux qui vivaient en harmonie et ont apporté ensuite l’Evangile à des gens de toutes tribus, langues, peuples et nations. Les fidèles, disent les Evêques, doivent avoir le courage d’aller dans des endroits nouveaux , où « la Bonne Nouvelle n’est pas encore arrivée », en se servant des moyens appropriés pour la diffusion de l’Evangile, adaptés à la culture actuelle, comme les moyens de communication de masse, ou les technologies modernes.
La Lettre se termine par des indications pratiques pour tous : au plan spirituel, prier pour l’évangélisation, dans les familles et dans les communautés ; avoir une vie de témoignage qui précède la prédication orale ; rendre visite aux personnes d’autres religions, et instaurer un dialogue ; instituer des commission spéciales d’évangélisation dans les Diocèses ; maintenir les contacts avec les Missions et les villages isolés ; promouvoir les œuvres de charité et de promotion humaine.
« Que le Saint-Esprit, conclut le texte, puisse donner en abondance les grâces et une nouvelle saison de Pentecôte, en sorte que, au troisième millénaire, une grande récolte de foi soit possible dans ce continent vaste et vital et dans notre mère patrie bien-aimée du Vietnam ». (P.A.)
(Agence Fides, 3 novembre 2003, 47 lignes, 606 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network