http://www.fides.org

Asia

2003-11-03

ASIE / COREE - DES FAMILLES MISSIONNAIRES VONT VERS D’AUTRES FAMILLES : L’EGLISE DE COREE MISE SUR LES LAÏCS POUR L’ŒUVRE D’EVANGELISATION DE LA SOCIETE

Séoul (Agence Fides) – Plus de mille couples catholiques coréens seront les protagonistes d’une grande mission vers d’autres familles dans le Diocèse de Taegu. L’initiative a été lancée après une récente réunion de la Conférence Episcopale de Corée, dont le thème était précisément la famille.
Dans l’Eglise de Corée, les laïcs sont de nouveau en première ligne pour apporter l’annonce de l’Evangile dans la société. Au lendemain de la Lettre pastorale des Evêques de Corée, qui a mis la famille au centre de la pastorale, comme objet d’attention de la part de l’Eglise, et en même temps comme sujet actif d’évangélisation, l’Archidiocèse de Taegu a organisé le 26 octobre une rencontre des familles pour réaliser le message proposé par l’Eglise de Corée.
Au cours de la Rencontre, intitulée « Nous sommes une seule chose pour toujours », Mgr Paul Ri mun-hi, Archevêque de Taegu a déclaré aux assitants : « L’homme et la femme sont appelés à former un seul cœur et un seul corps, et pour cela, ils doivent renoncer à eux-mêmes et se mettre au service les uns des autres ».
Les participants ont célébré le renouvellement de leurs promesses matrimoniales et se sont engagés à vivre la sainteté dans la famille, à lutter contre la culture de la mort, à être ouverts à la vie, à donner aux enfants une éducation chrétienne, à apporter le message évangélique à toutes les familles qu’ils rencontrent, en devenant de véritables et propres « familles missionnaires ».
Pendant la Rencontre, l’Abbé Paul Lee Chang young, sous-secrétaire de la Conférence Episcopale, a parlé de la crise de la famille en Corée et des solutions possibles pour empêcher la désagrégation des noyaux familiaux : « L’avenir de la famille est l’avenir de l’Eglise ; la communauté chrétienne doit s’engager à former des familles solides, qui vivent le message du Christ dans la prière, dans le dialogue, dans la solidarité ». (P.A.)
(Agence Fides, 3 novembre 2003, 27 lignes, 342 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network