http://www.fides.org

Asia

2003-10-28

ASIE / PHILIPPINES - SAINT BENOIT MENNI DECLARE PATRON DES VOLONTAIRES DU VICARIAT APOSTOLIQUE DE TAYTAY : MODELE DE GENEROSITE ET DE GRATUITE

Taytay (Agence Fides) – Mgr Edgardo Sarabia Juanich, Vicaire Apostolique de Taytay, a demandé et obtenu du Saint-Siège un Décret qui reconnaît Saint Benoît Menni comme Patron des Volontaires dans tout le territoire du Vicariat : c’est la première circonscription ecclésiastique à obtenir cette reconnaissance. Mgr Juanich a recueilli des pétitions de tous ses curés et des conseils paroissiaux, et les a envoyées au Vatican. Un Décret de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements, signé par le Préfet du Dicastère, le Cardinal Francis Arinze en date du 23 septembre 2003 accueille cette demande et déclare « Saint Benoît Angelo Menni, prêtre, Patron auprès de Dieu des Volontaires ». La cathédrale de Taytay a comme Patron principal Saint Joseph Artisan, mais Mgr Juanich a voulu qu’on y place aussi les statues de Saint Jean de Dieu et de Saint Benoît Menni, avec une inscription sur le piédestal qui les prie comme Patron des Malades, et Patron des Volontaires. Le Vicariat Apostolique recouvre la moitié septentrionale de Palawan, grande île allongée qui délimite sur le versant asiatique l’archipel des Philippines et qui avait été appelé Paragua par les Espagnols, parce que, quand on la regarde sur la carte, elle ressemblait à une énorme ombrelle fermée avec la poignée tournée vers le nord.
Les Evêques des Philippines ont proposé depuis longtemps Saint Benoît Menni comme « Patron universel des Volontaires », parce qu’il est un modèle pour ceux qui entrent dans le volontariat : « Son exemple de soin des blessés sans discriminations a inspiré et continuera à inspirer tous les religieux et les laïcs qui sont appelés à une vie de service volontaire » ont écrit les Evêques dans un Message. Le Cardinal Jaime Sin, lui aussi, quand il était Archevêque de Manille, soutint la candidature de Menni comme Patron universel des Volontaires. « Dans sa vie, nous voyons l’inspiration divine et la sainteté qui ont invité d’autres à offrir leur propre vie au service de Dieu et du prochain, spécialement pour les malades et les nécessiteux. Nous avons besoin d’un modèle qui nous montre comment la plénitude de la vie consiste à tout abandonner. Et nous voyons dans Saint Benoît la qualité authentique que chaque volontaire digne de ce nom doit avoir ».
Saint Benoît Menni, Angelo Ercole Menni dans la vie civile, est né à Milan le 11 mars 1841 de parents très religieux. A l’âge de 18 ans, en 1859, il fait un service volontaire, en soignant les blessés de la bataille de Magenta, pendant la guerre d’indépendance de l’Italie. Au mois de mai 1860, il entre au Noviciat des frères Hospitaliers de Saint Jean de Dieu, où il reçoit le nom de Benoît (Benedetto). En 1866 il est ordonné prêtre, et devient aumônier de sa communauté. En 1881, il fonde les Sœurs Hospitalières du Sacré-Cœur de Jésus. Il meurt le 24 avril 1914. En 1985, Benoît Menni est proclamé Bienheureux, et Saint le 21 novembre 1999. (S.L.)
(Agence Fides, 28 octobre 2003, 36 lignes, 515 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network