http://www.fides.org

Asia

2003-10-27

ASIE / TAIWAN - « UN RESEAU QUI RESPIRE, ANIME PAR LE SAINT-ESPRIT : EN COMMUNION AVEC DIEU, AVEC LE PROCHAIN ET AVEC LA CREATION » - ENTRETIEN AVEC SŒUR CELIA CHUA PRESIDENTE DU CONGRES DES RELIGIEUSES D’ASIE ET D’OCEANIE, EN COURS A TAÏPEH

Taïpeh (Agence Fides) – « La parole chinoise pour « web » est « wang luo » qui veut dire réseau, toile d’araignée ; elle symbolise une communication avec différents niveaux, directions et fonctions. C’est ce que nous voulons tisser entre nous, comme entre toutes les créatures sur la terre. Nous voulons créer un réseau qui respire, animé par le Saint-Esprit, en restant en communion avec Dieu, avec les frères, avec la création », a déclaré à l’agence Fides Sœur Celia Chua, de Taïwan, religieuse des Sœurs Missionnaires de l’Immaculée Conception (MIC), Présidente du Congrès des Religieuse d’Asie et d’Océanie, Congrès qui se tient à Taïpeh du 20 au 30 octobre à Taïpeh. Le Congrès a le thème suivant : « Tisser à nouveau le réseau de la vie ». Y participent plus de 100 religieuses provenant de 19 Pays d’Asie et d’Océanie ; mais les travaux sont ouverts aussi aux prêtres, aux laïcs et aux religieux qui sont présents en nombre pour comprendre et pour partager les problèmes de la vie consacrée en Asie et en Océanie, dans le contexte historique et culturel du troisième millénaire.
Sœur Celia, qui préside les travaux a déclaré à l’agence Fides : Le thème de cette rencontre est en continuité avec le précédent Congrès qui portait sur le thème de la réconciliation. Nous voulons réfléchir à présent sur la possibilité de construire entre nous un réseau qui apporte la vie, qui soit traversé par le Saint-Esprit, qui puisse répondre avec efficacité aux problèmes de la Mission dans le temps présent. La vie consacrée veut comprendre comment pouvoir vivre les propres vœux de pauvreté, d’obéissance et de chasteté dans le contexte historique actuel, face aux défis de la pluralité culturelle et du dialogue inter-religieux, en s’insérant des les différents contextes régionaux d’Asie et d’Océanie. Le Congrès est une expérience forte de communion, que nous espérons pouvoir exporter dans nos lieux d’origine ».
La Rencontre comprend des sessions plénières, de petits groupes de travail, des rapports sur les différentes régions culturelles. L’image choisie pour synthétiser les travaux du Congrès est celle du réseau, « très utilisée aujourd’hui dans les moyens modernes de communication … Eux aussi sont un champ de Mission, mais la communication virtuelle ne pourra jamais substituer la communication entre les personnes, qui met en communion directe deux visages. L’annonce peut passer par le web, mais elle passe surtout par la vie de chacun d’entre nous ».
La Rencontre est appelée AMOR XIII (Asian-Oceania Meeting of Religious) et se tient tous les trois ans dans un Pays différent. Une partie des travaux et des informations, en anglais et en chinois se trouvent sur le site www.catholic.org.tw/amor13tw (P.A.)
(Agence Fides, 27 octobre 2003, 37 lignes, 384 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network