http://www.fides.org

Vaticano

2003-10-27

VATICAN - DISCOURS DU PAPE A L’ANGELUS : « JE RENOUVELLE MES REMERCIEMENTS A DIEU RICHE EN MISERICORDE, POUR CES VINGT-CINQ ANS DE MINISTERE AU SERVICE DE L’EGLISE… JE RENOUVELLE LA CONSECRATION DE MA VIE ET DE MON MINISTERE A LA VIERGE MARIE »

Rome (Agence Fides) – « Les émotions intenses ressenties en ces jours, sont encore vivantes dans mon coeur, en ces jours durant lesquels de très nombreuses personnes se sont pressées autour de moi à l’occasion du XXV° anniversaire de mon Pontificat. Je renouvelle avant tout mes remerciements à Dieu, riche en miséricorde, pour ces vingt-cinq ans de ministère au service de l’Eglise ». Avant de réciter l’Angélus avec les fidèles réunis sur la Place Saint-Pierre le dimanche 26 octobre, le Pape Jean Paul II a rappelé les cérémonies qui se sont déroulées à l’occasion du XXV° anniversaire de son Pontificat ; avec émotion, il a remercié les Cardinaux, les Patriarches et les Evêques, « qui ont voulu participer aussi nombreux à cet anniversaire jubilaire », les Chefs d’Etat et les Autorités de nombreux Pays, « qui m’ont envoyé leurs félicitations… Un merci profond enfin à tous les prêtres, aux personnes consacrées, à tous les fidèles, qui se sont unis spirituellement à moi par leurs vœux et par le don précieux de la prière. Je pense de manière spéciale aux malades qui m’ont été proches avec l’offrande de leurs souffrances ».
Le Saint-Père a exprimé ensuite ses remerciements aux « chrétiens des autres confessions, et aux fidèles d’autres religions »’. Puis il a conclu son discours par ces paroles : « Je renouvelle la consécration de ma vie et de mon ministère à la Vierge Marie, Mère du Rédempteur et Mère de l’Eglise. Je Lui répète avec un abandon filial : Totus tuus ! ». Après l’Angélus, le Saint-Père a adressé un salut particulier aux nombreux pèlerins latino-américains qui se trouvaient sur la Pace Saint-Pierre avec la statue du « Señor de los Milagros ». (S.L.)
Le texte du discours du Saint-Père se trouve sur notre site www.fides.org
(Agence Fides, 27 octobre 2003, 26 lignes, 337 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network