http://www.fides.org

Vaticano

2003-10-17

VATICAN - « L’EVEQUE EST APPELE A ETRE PERE, MAITRE, AMI ET FRERE DE TOUT HOMME, A L’EXEMPLE DU CHRIST BON PASTEUR » : LE JOUR DE SON XXV° ANNIVERSAIRE DE PONTIFICAT LE PAPE JEAN PAUL II A SIGNE L’EXHORTATION APOSTOLIQUE « PASTORES GREGIS »

Rome (Agence Fides) – Le jeudi 16 octobre 2003, XXV° anniversaire de son élection au Pontificat, le Saint-Père a signé et promulgué, dans la Salle Paul VI, l’Exhortation Apostolique post-synodale « Pastores Gregis », qui recueille le fruit des travaux de la X° Assemblée Générale Ordinaire du Synode des Evêques, sur le thème : « L’Evêque, Ministre de l’Evangile de Jésus-Christ pour l’espérance du monde » (30 septembre/27 octobre 2001).
Après l’introduction du Secrétaire Général du Synode des Evêques, le Cardinal Jan Pieter Schotte, et après la signature de l’Exhortation Apostolique, le Saint-Père a prononcé un discours dans lequel il a rappelé que la figure évangélique du Bon Pasteur avait été l’icône à laquelle les travaux du Synode avaient fait une référence constante. « L’Assemblée synodale a indiqué de manière concrète quel devait être l’esprit avec lequel l’Evêque est appelé à exercer son service dans l’Eglise : connaissance du troupeau, amour pour tous et attention à chaque personne, miséricorde et recherche de la brebis perdue. Voilà plusieurs caractéristiques qui marquent le ministère de l’Evêque. Il est appelé à être père, maître, ami et frère de chaque homme, à l’exemple du Christ. Parcourant fidèlement cette voie, il pourra arriver à la sainteté, une sainteté qui devra croître non à côté du ministère, mais à travers le ministère lui-même ».
Parmi les multiples tâches de son ministère, que le Pape rappelle, l’Evêque doit « enseigner avec franchise apostolique la foi chrétienne, en la représentant de manière authentique ;… il veillera à ce que les cérémonies liturgiques soient… l’expression de la nature authentique de l’Eglise, qui rend activement un culte à Dieu, par le Christ, dans l’Esprit Saint ; … il devra se soucier de promouvoir la participation de tous les fidèles à la construction de l’Eglise ; … il affrontera les problèmes de l’heure présente ; … il sera prophète de justice et de paix, défenseur de tous les droits des petits et des exclus ; … il proclamera à tous l’Evangile de la vie, de la vérité et de l’amour ; … il aura un regard de prédilection envers la multitude des pauvres qui peuplent la terre ; … il soutiendra le chemin œcuménique ; … dans la société multiethnique de début du troisième millénaire, il se fera en outre promoteur du dialogue inter-religieux ».
Au terme de son discours, le Pape Jean Paul II a remis un exemplaire de l’Exhortation Apostolique aux Cardinaux Présidents et aux Rapporteurs généraux du Synode, et à cinq Prélats représentant les cinq continents. Puis, après le chant du Pater Noster, il a donné la Bénédiction Apostolique.
La première partie de l’Exhortation Apostolique « Pastores Gregis » précise l’identité et la vie de l’Evêque au début du troisième millénaire ; la deuxième partie présente le ministère de l’Evêque comme Pasteur du Diocèse, dans le contexte des défis actuels qu’il doit affronter. Toute l’Exhortation Apostolique se place dans l’optique de l’espérance que l’Evêque est appelé à raviver
chez les fidèles et dans le monde. (S.L.)
(Agence Fides, 17 octobre 2003, 43 lignes, 562 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network