http://www.fides.org

Europa

2003-10-06

EUROPE / AZERBAIDJAN - MALGRE DE FAUSSES AFFIRMATIONS D’UNE CERTAINE PRESSE LOCALE, « IL Y A DE BONS RAPPORTS ENTRE L’EGLISE ET L’ETAT » DECLARE LE NONCE APOSTOLIQUE A BAKOU, ET BIENTOT COMMENCERA LA CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE EGLISE

Bakou (Agence Fides) – Les rapports entre l’Eglise catholique et le gouvernement d’Azerbaïdjan sont bons, et le climat est vraiment serein : c’est ce qu’affirme dans un entretien avec l’agence Fides, Mgr Claudio Gugerotti, Nonce Apostolique à Bakou.
Au lendemain de la visite de Mgr Jean-Louis Tauran en Azerbaïdjan, le 14 septembre et après sa rencontre avec M. Raik Aliev, chef de la Commission gouvernementale pour la collaboration avec les religions, certains organes locaux d’information avaient parlé de frictions dans les discussions, et d’accusation de « propagande religieuse illégale » qui serait adressée à l’Eglise catholique.
Mgr Gugerotti, interrogé par l’Agence Fides a déclaré : « Tout ce qu a été rapporté par certaines sources journalistiques ne correspond pas à la vérité. Nous sommes sûrs que les autorités locales veilleront à démentir ces déclarations sans fondements ».
Le Père Daniel Pravda, de la Mission « sui juris » de Bakou a déclaré lui aussi à l’Agence Fides qu’il était très surpris des soi-disant accusations, car « le gouvernement ne nous a jamais rien dit de ce genre, et les rapports sont excellents. Nous poursuivons notre travail pastoral, sans faire aucune propagande, en administrant les Sacrements et en donnant un témoignage de foi par notre présence ».
La preuve des rapports excellents entre le gouvernement azéri et l’Eglise catholique, qui se sont renforcés après le voyage du Pape en 2002, est le don d’un terrain fait par le gouvernement à la communauté catholique pour la construction de la nouvelle église. Après avoir obtenu le permis de construire, on commencera les travaux de la nouvelle église ; pour l’instant, on a déjà choisi le projet en style néo-gothique, en conservant l’ancienne façade de l’église qui fut détruite pendant la période stalinienne. (P.A.)
(Agence Fides, 6 octobre 2003, 29 lignes, 328 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network