http://www.fides.org

Vaticano

2003-09-30

VATICAN - PREMIER CONGRES EN UKRAINE DES LAICS CATHOLIQUE D’EUROPE DE L’EST : APRES LA LIBERTE RETROUVEE, IL FAUT L’ENGAGEMENT NECESSAIRE DE TOUS LES LAICS POUR LA RECONSRTRUCTION DE L’EGLISE ET DE LA SOCIETE

Rome (Agence Fides) - Du 8 au 12 octobre prochains, se tiendra à Kiev en Ukraine le premier Congrès des laïcs catholiques de l’Europe de l’Est, organisé par le Conseil Pontifical pour les Laïcs ; 300 personnes environ y participeront. Il y aura les délégations du laïcat de 14 Pays de l’ancienne Union Soviétique, dirigées par leurs Pasteurs respectifs, des membres d’associations et de mouvements ecclésiaux qui travaillent dans cette région géographique, des représentants d’organisations catholiques qui collaborent avec les Eglise de l’Europe de l’Est, des membres et des consulteurs du Dicastère. En accord avec le Conseil Pontifical pour la Promotion de l’Unité des Chrétiens, on a aussi invité des observateurs des autres Eglises chrétiennes et Communautés ecclésiales.
Le Congrès de Kiev s’inscrit dans le cadre des Congrès régionaux et continentaux des Laïcs, que le Conseil Pontifical pour les Laïcs a déjà réalisés en Asie, en Océanie, en Amérique Centrale, en Afrique, en Europe et au Moyen-Orient, dans le but de contribuer à réveiller chez les baptisés la conscience de leur propre identité de chrétiens et de leur propre mission dans le monde. L’héritage de décennies de propagande athée dans les Pays de l’Europe de l’Est met l’Eglise devant une tâche très vaste d’éducation et de formation et de grande portée. Les problèmes que les Eglises de ces Pays doivent affronter dans le domaine de la vie religieuse sont aussi grands que ceux posés par la création et le renforcement des structures démocratiques dans la vie socio-politique et par le lancement d’une économie de marché.
L’objectif premier du Congrès de Kiev est d’encourager les laïcs à redécouvrir leur propre identité, en les encourageant à entreprendre ce processus, sous la direction de leurs Pasteurs, par l’étude et par l’assimilation organique du Magistère de l’Eglise, et surtout par les enseignements du Concile Vatican II sur les fidèles chrétiens. Dans ce contexte, un accent particulier sera mis sur la participation indispensable des fidèles laïcs à la vie des communautés paroissiales, sur l’importance pour la Mission de l’Eglise des réalités agrégatives laïques, sur les critères d’un juste protagonisme des laïcs dans la vie de l’Eglise et dans le monde.
Les travaux du Congrès s’ouvriront dans l’après-midi du mercredi 8 octobre par une introduction du Cardinal James Stafford, et par le salut des Cardinaux Lubomyr Husar, Archevêque Majeur de Lviv des Ukrainiens, et Marian Jaworski, Archevêque de Lviv des Latins. Viendra ensuite la présentation des délégations des Pays participants : Russie, Ukraine, Biélorussie, Lituanie, Lettonie, Estonie, Moldova, Azerbaïdjan, Arménie, Géorgie, Kazakhstan, Tadjikistan, Turkménistan et Ouzbékistan.
Les jours suivants, il est prévu des conférences, des tables rondes, des débats, des témoignages et des groupes de travail. Sous le signe d’un profond climat de prière, les travaux du Congrès seront marqués par la célébration quotidienne de la Messe, en rite grec-catholique et latin. Il y aura aussi un moment particulièrement significatif, la Mémoire liturgique des Martyrs qui, le soir du samedi 11, sera présidée par le Cardinal Lubomyr Husar. Le dimanche matin 12 octobre, la Messe solennelle de clôture du Congrès sera présidée par le Cardinal James Francis Stafford. A la fin de la cérémonie, on remettra à tous les participants l’Exhortation Apostolique « Christifideles Laici », point de référence indispensable pour les laïcs catholiques. (S.L.)

(Agence Fides, 30 septembre 2003, 46 lignes, 584 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network