http://www.fides.org

Sciences et Medecine

2003-09-26

AFRIQUE - LA MALARIA TUE 3.000 ENFANTS CHAQUE JOUR. L’UNICEF, L’OMS ET LA FONDATION « ACUMEN » SONT UNIES POUR REPANDRE UNE NOUVELLE MOUSTIQUAIRE ANTIPARASITE

Rome (Agence Fides) – On vient d’apporter récemment en Afrique, par l’Organisation Mondiale de la Santé, la Fondation « Acumen », et d’autres organisations privées, un produit japonais révolutionnaire tout nouveau en mesure de sauver des millions de personnes qui sont touchées chaque année par la malaria. Dans ce continent, on enregistre 90% de décès du monde des suites de la malaria.
Connu sous le nom de « long-lasting insecticidal nets » (moustiquaires antiparasites à longue durée), le nouveau produit est une arme puissante contre la malaria qui tue trois mille enfants par jour, et plus d’un million de personnes chaque année, la plus grande partie des enfants de mois de cinq ans. Ce produit nouveau prolonge l’efficacité de la moustiquaire antiparasite de un à quatre ans. En effet, les moustiquaires normales, pour rester efficaces, doivent être traitées une fois par an avec un insecticide, et ceci n’est pas toujours réalisable en raison du prix ; en revanche, les moustiquaires à longue durée reste efficaces pour au moins quatre ans, grâce à une technologie qui insère l’insecticide dans les fibres de la moustiquaire.
D’après le docteur Lee Jong-wook, Directeur général de l’OMS, « les moustiquaires antiparasites bloquent les insectes porteurs de la malaria et agissent comme piège chimique mortel contre eux. Si on les utilise comme il faut, elles peuvent réduire les cas de malaria de 50% au moins, et les morts infantiles de 20%. En outre, le Fonds global pour combattre le SIDA, la tuberculose et la Malaria prévoit des subsides pour l’acquisition de moustiquaires dans de nombreux pays africains. (A.P.)
(Agence Fides, 26 septembre 2003, 27 lignes, 288 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network