http://www.fides.org

Africa

2003-09-26

AFRIQUE - PROGRES DES PROJETS D’ELECTRIFICATION EN AFRIQUE : LA PUISSANCE ELCTRIQUE A DOUBLE A CONGO. ON COMMENCE ENFIN A METTRE EN VALEUR LE POTENTIEL ELECTRIQUE DU CONTINENT EN FAVEUR DE SES HABITANTS

Rome (Agence Fides) – Les projets d’électrification de l’Afrique sub-saharienne progressent. Le 23 septembre, à Imboulou, au Congo-Brazzaville, on a commencé les travaux pour la construction de la plus gande centrale hydroélectrique du Pays. Cette œuvre sera le pilier du système de production et de distribution de l’énergie électrique du nord au sud du pays. Situé à cheval sur la région du Pool et de celle des Plateaux, la puissance électrique de la centrale est de 120 MW, portant ainsi à 234 MW le potentiel énergétique du Congo.
Le même jour, les gouvernements du Kénya, de Tanzanie et de Zambie ont signé un accord pour la construction d’un réseau électrique entre les pays signataires. Le projet prévoit une ligne électrique qui reliera Serenje en Zambie à Mbeya en Tanzanie, une autre entre Arusha en Tanzanie et Nairobi au Kénya, et le renforcement du système de transport de l’énergie électrique de la Tanzanie pour permettre la distribution de l’électricité supplémentaire produite. Les travaux commenceront au mois d’octobre 2004 et le projet sera terminé pour 2006.
L’Afrique a un potentiel hydroélectrique énorme, et il est encore en grande partie inutilisé. On commence enfin à mettre en valeur cette richesse du continent en faveur de ses habitants. (L.M.)
(Agence Fides, 26 septembre 2003, 20 lignes, 236 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network