http://www.fides.org

Vaticano

2003-05-12

VATICAN - AUDIENCE DU PAPE AUX PROFESSEURS ET AUX ETUDIANTS DE L’UNIVERSITE DU LATRAN : « LE MESSAGE DE L’EVANGILE EST POUR L’HOMME DE TOUTE RACE ET CULTURE, POUR QU’IL SOIT UN PHARE DE LUMIERE ET DE SALUT DANS LES DIFFERENTES SITUATIONS OU IL VIT »

Rome (Agence Fides) – Le vendredi 9 mai, le Pape Jean Paul II a reçu en audience dans la Salle Paul VI au Vatican, les participants au Congrès International organisé par l’Université Pontificale du Latran sur le thème « ‘Jean Paul II : XXV années de Pontificat. L’Eglise au service de l’homme ». « Par la pensée, je reviens aux trois visites que Dieu m’a permis de faire à votre Université au cours de ces années, a déclaré le Saint-Père dans son discours. Chaque rencontre de ce genre réveille dans mon cœur le souvenir des expériences vécues dans l’enseignement académique à Cracovie et à Lublin… A chaque phase et étape de la vie universitaire et du ministère pastoral, un des points essentiels de référence a été pour moi l’attention à la personne, mise au centre de toute enquête philosophique et théologique ».
Rappelant ce qu’il écrivait dans sa première Encyclique « Redemptor Hominis » (n. 14) (« Cet homme est la première route que l’Eglise doit parcourir en accomplissant sa mission : il est la première route et la route fondamentale de l’Eglise, route tracée par le Christ lui-même, route qui, de façon immuable, passe par le mystère de l’Incarnation et de la Rédemption »), le Saint-Père a déclaré : « Le message de l’Evangile est pour l’homme de toute race et culture, pour qu’il soit un phare de lumière et de salut dans les différentes situations où il vit. Ce service éternel pour la <> de l’homme passionne tous ceux qui ont à cœur qu’il se connaisse toujours plus soi-même et qu’il perçoive, avec une conscience croissante, le désir de rencontrer le Christ, pleine réalisation de l’Homme. Voici un vaste champ d’action pour vous aussi, qui voulez contribuer avec un dynamisme missionnaire à trouver de nouvelles voies pour l’évangélisation des cultures ».
Le Pape a rappelé enfin que l’Université Pontificale du Latran, comme les autres centres d’études ecclésiastiques et religieux, constituait « un apprentissage singulier dans lequel plusieurs générations <> peuvent faire une expérience personnelle du Christ, en en approfondissant la connaissance et en se préparant à être des témoins de son amour dans son ministère pastoral ». S.L.)(Agence Fides, 12 mai 2003, 32 lignes, 413 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network