AFRIQUE / BURUNDI - « NOUS DEMANDONS QUE L’ESPRIT DE DIALOGUE CONTINUE A VOUS GUIDER DANS LA CREATION D’INSTITUTIONS POLITIQUES CAPABLES DE RASSURER TOUS LES BURUNDAIS » DECLARENT LES EVEQUES AUX HOMMES POLITIQUES DU BURUNDI

vendredi, 2 mai 2003

Bujumbura (Agence Fides) – Les Evêques du Burundi lancent un vibrant appel pour la paix dans leur Pays, après le Message à la nation du mois de mars. S’adressant une fois encore aux responsables politiques et aux citoyens du Burundi, les Evêques demandent que « l’esprit de dialogue continue à vous guider dans la création d’institutions politiques capables de rassurer tous les Burundais ». Ils dénoncent aussi « les signes qui jettent le doute et la peur : la guerre qui continue à faire rage. Et ce sont surtout les simples citoyens qui en font les frais. Les homicides bien calculés, en particulier des responsables de base, ont fait leur réapparition, on dirait qu’ils ont été programmés. On voit se multiplier les vols faits par des personnes armées en uniformes militaires. Il y a des gens qui sèment la discorde et la division dans les quartiers de la ville et sur les collines ».
Pour résoudre cette situation, les responsables de l’Eglise catholique adressent un vibrant appel aux responsables politiques : « Sauvez les Burundais de la guerre. Consacrez tous vos efforts au maintien de la paix. Il n’est pas acceptable que les pauvres gens soient continuellement victimes de la guerre. Nous demandons aux belligérants d’appliquer les conventions internationales relatives à la protection de la population civile. Et que ceux qui violeront ces conventions soient poursuivis et punis conformément au droit international ». (L.M.)(Agence Fides, 2 mai 2003, 24 lignes, 284 mots)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network