ASIE/SYRIE - Le Patriarche syriaque- catholique : ceux qui utilisent les sanctions comme outil de pression politique affament le peuple syrien

vendredi, 9 avril 2021 proche-orient   eglises orientales   sanctions   zones de crise   géopolitique  

Vatican Media

Damas (Agence Fides) - Dans la crise syrienne, "il n'est ni juste ni logique de lier la levée des sanctions à une soi-disant "solution politique", alors que les gens ordinaires sont appauvris et souffrent de la faim, de la maladie et de l'humiliation". Le jugement lucide et pénétrant sur l'utilisation des sanctions imposées par la communauté internationale à la Syrie de Bachar al Assad depuis longtemps vient d'Ignace Youssef III Younan, Patriarche d'Antioche des syriaques catholiques. Le Primat de l'Église syriaque-catholique, qui réside habituellement au siège patriarcal du Liban, l'a inclus dans son message de Pâques.
Dans le texte de Pâques, le Patriarche appelle "les décideurs internationaux et tous ceux qui sont de bonne volonté à faire des efforts pour lever les sanctions injustes imposées au peuple syrien, dont la souffrance s'intensifie de jour en jour". L'actuelle catastrophe syrienne, a souligné le Patriarche, a dépassé la brutalité des empereurs et occupants du passé : "Dix ans de guerre, de tueries, de destructions et de conflits internationaux menés sur le sol syrien n'ont abouti qu'à l'anéantissement du peuple et à la destruction de ses structures économiques et sociales et de son patrimoine de civilisation". (GV) (Agence Fides 9/4/2021)


Partager:
proche-orient


eglises orientales


sanctions


zones de crise


géopolitique