ASIE/PAKISTAN - Enlèvement d'une étudiante chrétienne dans le contexte d'une augmentation des cas au Pendjab

samedi, 27 février 2021 conversion   liberté religieuse   violence   femmes   christianisme   enlèvements  

Gujranwala (Agence Fides) – La police du Pakistan a reçu une plainte concernant l'enlèvement d'une étudiante chrétienne de Lahore dans le but de la contraindre à un mariage islamique. Mehwish Bibi, étudiante au Collège féminin de la ville de Gujranwala, a quitté son domicile le 18 février dernier à 08.10 locales pour se rendre au collège en question mais ne l'a jamais regagné. Sa famille a déposé plainte pour enlèvement de personne et induction forcée au mariage. Ainsi que cela a été indiqué à Fides, Patras Masih, père de la jeune fille affirme dans le cadre de sa plainte : « Nous recherchions notre fille et nous avons commencé à demander (des informations NDT) aux personnes. Deux chrétiens, Masih et Akram Masih, nous ont indiqué avoir vu un musulman, Muhammad Sabir, l'enlever en la menaçant avec une arme de poing et avec l'aide de deux complices. Selon les témoins, les trois hommes ont contraint ma fille à entrer dans un fourgon blanc. Nous demandons aux agents de police de retrouver ma fille le plus vite possible. Nous désirons la justice et une punition sévère pour les coupables ».
Khalid Shahzad, activiste pour la défense des droits fondamentaux et des minorités religieuses, commente pour Fides : « Il est triste de devoir prendre acte du énième épisode d'enlèvement d'une jeune chrétienne. Dans la province du Pendjab, nous assistons à l'augmentation du nombre des cas d'enlèvements de femmes appartenant à des minorités religieuses. Il est tragique que personne n'ait cherché à bloquer les ravisseurs pendant qu'ils enlevaient une jeune chrétienne. Les familles chrétiennes vivent dans l'appréhension et craignent chaque jour que leurs filles soient victimes d'enlèvements ».
Depuis longtemps, les communautés chrétiennes demandent au gouvernement de bloquer le phénomène de violence, d'enlèvement et de conversion forcée de mineures chrétiennes. L'impunité encourage de tels crimes. Selon des données confirmées à l'Agence Fides par la Commission nationale Justice et Paix de la Conférence épiscopale du Pakistan, chaque année sont enregistrés environ 1.000 cas de plaintes pour enlèvements de jeunes chrétiennes et hindoues, arrachées à leurs familles pour être mariées après une conversion forcée à l'islam. (AG-PA) (Agence Fides 27/02/2021)


Partager:
conversion


liberté religieuse


violence


femmes


christianisme


enlèvements