AMERIQUE/HONDURAS - Propositions des Evêques sur la manière de vraiment proclamer la présence de Dieu à nos côtés après ces mois de douleur

mercredi, 23 décembre 2020 corona virus   catastrophes naturelles   situation sociale   noel   conférences épiscopales  

Twitter

Propositions des Evêques sur la manière de vraiment proclamer la présence de Dieu à nos côtés après ces mois de douleur

Tegucigalpa (Agence Fides) – Le peuple du Honduras, comme Saint Joseph, « éprouve du désarroi mais, ainsi que nous le rappelle le Pape François dans sa récente Lettre apostolique Patris Corde, Saint Joseph sait que Dieu est bon avec tous et que Sa tendresse atteint tous. C'est pourquoi il croit contre toute espérance que cette bonté de Dieu se réalise au travers de nos faiblesses et apprend à accepter sa faiblesse avec une intense tendresse ». C'est en ces termes que la Conférence épiscopale du Honduras s'adresse au peuple souffrant du pays.
« Comment s'accomplit aujourd'hui la promesse du Seigneur ? Comment pouvons-nous véritablement proclamer que le Seigneur est Dieu avec nous, l'Emmanuel ? Après ces mois de douleur provoqué par le passage de deux ouragans tropicaux, l'augmentation du nombre des contaminations et la difficulté à tout reconstruire ? demandent les Evêques dans leur Message.
Voila pourquoi nous tournons les yeux vers l'exemple de Saint Joseph, indique le texte. « Le souvenir de Saint Joseph, l'homme qui passe inaperçu, l'homme de la présence quotidienne, discrète et cachée, l'homme du « deuxième rang », fait venir à l'esprit, avec gratitude, les nombreuses personnes, hommes et femmes, qui, par leur service, ont rendu et rendent visibles que, face à la maladie et à la force de la nature, nous ne sommes pas seuls, mais que leur tendresse et leurs soins reflètent ceux de Dieu ».
« Ce que nous avons vécu durant ces mois de pandémie – poursuivent-ils – a mis en évidence une fois encore la fragilité de nos structures sanitaires qui sont loin de répondre au projet du Dieu de la vie et révèlent des inégalités douloureuses et profondes. Le Dieu avec nous exhorte chacun d'entre nous à affronter ces carences de manière à demeurer avec Lui dans l'engagement, non seulement pour faciliter l'accès de tous aux vaccins mais aussi pour promouvoir un profond changement permanent en terme de santé publique ».
Les Evêques relèvent ensuite que l'inégalité se manifeste également dans le domaine éducatif « qui non seulement ne remplit pas sa fonction d'ouverture des horizons à tous afin d'atteindre et de surmonter les inégalités mais les accroît ». La difficulté de garantir un enseignement scolaire en présentiel, qui devrait se poursuivre, « rend encore plus évidentes les différences en matière d'accès aux ressources essentielles de la part des enseignants et des élèves ».
Le Message s'achève sur quelques recommandations aux fidèles afin qu'ils respectent les dispositions sanitaires, mais aussi en matière de prévention du Covid, pour ne pas être occasion de contamination et favoriser de manière responsable l'engagement de chacun pour le bien de tous. « Dieu est avec nous dans chaque maison et dans chaque famille. Prions en famille, comme nous l'avons fait à Pâques. Nous demandons aux Curés de faciliter cette participation, avec la prière dans chaque famille, en accompagnant et en guidant les fidèles afin que personne ne se sente en faute pour ne pas avoir célébré comme chaque année la nuit de Noël. Malgré sa stupeur, Saint Joseph prit chez lui son épouse. Au milieu de notre désarroi, portons chacun Notre-Dame dans le cœur. Comme elle, disons « qu'il me soit fait selon Ta Parole ». (CE) (Agence Fides 23/12/2020)


Partager: