AMERIQUE/HONDURAS - Prorogation jusqu'en fin octobre du TPS de la part des Etats-Unis, une aide à la reconstruction après la pandémie et le passage des ouragans

jeudi, 10 décembre 2020 droits fondamentaux   zones de crise   catastrophes naturelles   corona virus   economie  

Facebook

Prorogation jusqu'en fin octobre du TPS de la part des Etats-Unis, une aide à la reconstruction après la pandémie et le passage des ouragans

Tegucigalpa (Agence Fides) – Le Président du Honduras, Juan Orlando Hernández, a annonc le 7 décembre que le statut de protection temporaire, connu sous son acronyme anglais TPS (Temporary Protected Status), sera prorogé aux ressortissants honduriens présents aux Etats-Unis. Il s'agit d'une forme d'aide humanitaire concédée par les Etats-Unis sur la base du droit international. « Au cours de notre rencontre avec le Secrétaire par intérim du Département de la Sécurité intérieure, Chad Wolf, nous a signifié que le TPS, qui devait prendre fin en janvier prochain, sera prorogé » a indiqué le Chef de l'Etat.
Le Ministre des Affaires étrangères du Honduras, Lisandro Rosales, avait présenté la demande personnellement à l'actuel Secrétaire par intérim du Département pour la Sécurité intérieure, dans le cadre d'une visite conduite par le Président Hernández, qui se trouve à Washington depuis le 3 décembre.
La motivation de la requete a été que cette décision des Etats-Unis « aidera à relever l'immense défi de la reconstruction sociale et économique soutenable après la pandémie et la destruction provoquée au Honduras par le passage des cyclones Eta et Iota ». Le pays affirme que ses ressortissants envoient en moyenne 5 milliards d'USD par an à leurs parents restés au Honduras, ce qui représente un fort mouvement pour l'économie du pays.
Dimanche dernier, 6 décembre, l’Archevêque de Tegucigalpa, S.Em. le Cardinal Óscar Andrés Rodríguez, s'était exprimé ò propos de la reconstruction du pays après le passage des ouragans, affirmant : « La reconstruction du Honduras ne sera pas faite par des mages ou avec l'argent qui arrive d'autres pays. Il s'agira de bien utiliser ce que nous avons et de ne pas continuer à céder à la tentation d'exploiter ceux qui ont moins pour faire monter les prix ». « C'est un moment difficile et désolant pour notre pauvre Honduras – a affirmé le Cardinal au cours de l'homélie de la Messe dominicale, invitant à préparer le chemin du Seigneur qui vient.
Un post publié sur le site Internet US Citizenship and Immigration Services (USCIS) a confirmé que le TPS serait prorogé jusqu'en octobre 2021 pour les ressortissants du Honduras, du Salvador, d’Haïti, du Népal, du Nicaragua et du Soudan. Ce statut provisoire protège les personnes qui se trouveraient dans des conditions de difficulté extrême si elles étaient contraintes à rentrer dans leurs pays d'origine à cause de conflits armés ou de catastrophes naturelles. La protection concerne les personnes se trouvant déjà aux Etats-Unis. Le TPS concernant les honduriens et nicaraguayens a été accordé pour la première fois après le passage de l'ouragan Mitch qui avait frappé l'Amérique centrale en 1998. Certains bénéficiaires de ce statut vivent aux Etats-Unis depuis des décennies. (CE) (Agence Fides 10/12/2020)


Partager:
droits fondamentaux


zones de crise


catastrophes naturelles


corona virus


economie