AMERIQUE/PEROU - Appel des Evêques sur la nécessité d'écouter la population et d'agir en pensant au Pérou

jeudi, 12 novembre 2020

Facebook

Lima (Agence Fides) – « Il est urgent de poursuivre et de promouvoir la lutte contre tous les visages de la corruption qu'a révélé le cancer social qui doit être définitivement soigné. Par suite, nous ne devons pas nous arrêter. L'engagement et la responsabilité des autorités doivent poursuivre cette lutte afin de parvenir à un Pérou plus transparent et plus juste ». C'est en ces termes que la Conférence épiscopale du Pérou (CEP) fait appel à la population et aux autorités péruviennes afin qu'elles poursuivent le programme politique et qu'elles suivent le calendrier des prochaines élections présidentielles de 2021, après que le Congrès péruvien ait destitué le Président Martín Vizcarra (voir Fides 11/11/2020). La tension politique est forte dans le pays dans lequel, en moins de quatre ans, se sont succédés trois Chefs de l'Etat et où la pandémie compte 925.000 cas avérés et 35.000 morts.
« Le Pérou a besoin de l'effort de chacun d'entre nous pour se consolider en tant que nation. L'Etat de droit, l'indépendance des pouvoirs, la justice, la légalité, la liberté, le gouvernement et les institutions démocratiques sont des valeurs sans lesquelles la construction d'une société est affaiblie ou anéantie. Il faut par suite garantir le déroulement des élections générales en avril prochain ainsi que le transfert de l'autorité gouvernementale en juillet 2021 » indique le document de la CEP envoyé à Fides.
« Dans le contexte actuel, nous devons renforcer et accorder la priorité à l'urgence sanitaire, économique et sociale qui bouleverse notre pays. Pour cette raison, nous demandons aux gouverneurs et au monde politique à ce qu'ils promeuvent un travail digne, une santé et une instruction de qualité pour tous, en particulier les pauvres et les plus vulnérables. Il est temps de renoncer aux intérêts personnels et de groupe pour promouvoir la réactivation économique et pour construire des parcours de solidarité, de fraternité et de développement intégral. Il est temps d'écouter la population et d'agir en pensant au Pérou » écrivent les Evêques.
Le texte s'achève en invitant à une journée de prière pour la paix, la solidarité et la fraternité dans toutes les circonscriptions ecclésiastiques sous la conduite de leurs Ordinaires respectifs. (CE) (Agence Fides 12/11/2020)


Partager: