ASIE/CAMBODGE - Témoignage du Préfet apostolique de Battambang sur le rôle d'évangélisateur des pauvres et des humbles

jeudi, 22 octobre 2020 solidarité   charité   eglises locales   minorités religieuses   evangélisation   mission  

S.Exc. Mgr Figaredo (le deuxième à partir de la droite) en visite dans un village

Battambang (Agence Fides) - « Nous sommes ici pour bâtir le bien commun, pour construire une société inclusive et porter la joie de la vie dans le Christ partout, à tout homme et à toute femme. En tant que croyants dans la Résurrection, comme hommes et femmes d'espérance, nous sommes porteurs d'une vision positive, d'espérance, de joie et de bonheur ». C'est ainsi que Mgr Enrique Figaredo Alvargonzalez SJ, Préfet apostolique de Battambang de nationalité espagnole décrit la mission de l'Eglise au Cambodge. Mgr Figaredo est connu pour son inlassable engagement dans le domaine de l'assistance humanitaire aux plus nécessiteux, indigents et vulnérables du pays. Arrivé en tant que missionnaire en 1985 et nommé Préfet apostolique de Battambang en 2000, Mgr Enrique Figaredo Alvargonzales a fondé des écoles, des hôpitaux et des centres pour aider les marginalisés de la société, accordant toujours la plus grande attention au domaine de l'instruction. En 1991, à Phnom Penh, il a fondé la Banteay Prieb (littéralement maison de la colombe) pour les enfants mutilés par les mines. Là, ils sont accompagnés dans leur parcours de croissance et les personnes handicapées peuvent construire des fauteuils roulants en suivant le modèle utilisé dans la zone du Mékong – un fauteuil de bois doté de trois roues – ce qui a valu à Mgr Figaredo le surnom d'Evêque des fauteuils roulants. A Battambang, où il gouverne une communauté de quelques 5.000 catholiques, il a fondé le Centre Arrupe, promouvant le développement dans toute la circonscription ecclésiastique de projets d'instruction, de formation professionnelle pour les adultes, d'infrastructures et d'aides humanitaires. « Nous avons fondé des écoles pour enfants handicapés, des centres pour la formation professionnelle des femmes, des hôpitaux pour assister les malades » affirme-t-il.
Rejoint à Battambang par une équipe de la Direction nationale des Oeuvres pontificales missionnaires d'Australie – Catholic Mission – à l'occasion du Mois d'octobre missionnaire, le Préfet apostolique, dans un entretien accordé à l'Agence Fides, évoque l'oeuvre évangélique visant à « redonner la dignité aux enfants mutilés » afin qu'ils puissent continuer à vivre en souriant. « A l'avenir, je veux être heureux, m'a dit l'un d'entre eux – raconte Mgr Figaredo – et le secret du bonheur, m'a dit le jeune, est que chacun prenne soin de l'autre, au sein de la famille, de la communauté, du village. L'amour fraternel est la clef du bonheur. C'est le témoignage de foi que je reçois des petits et des pauvres qui chaque jour nous évangélisent » remarque-t-il. Le Préfet apostolique continue : « Dieu m'a dit que je peux Le rencontrer dans les personnes : les pauvres, les marginalisés. Il me donne la grâce de voir les scintilles de Sa présence en eux. Il est vraiment éclairant pour moi de visiter les villages reculés. Un ancien me racontait leur vie difficile mais il parlait avec un regard serein de l'avenir. Nous sommes ensemble, disait-il, pour construire l'avenir et nous faisons confiance à Dieu. C'est cela que j'apprends d'eux, ce regard de foi touche mon coeur ».
Le Préfet apostolique prend l'image de la girafe pour expliquer la mission des chrétiens au Cambodge : une présence gentille, non-violente mais vigoureuse. « La girafe a le plus grand cœur du royaume des animaux, plus grand même que celui de l'éléphant. Cela signifie pour nous un cœur capable d'amour, de force, de compassion. Par ailleurs, grâce à sa taille, elle a une vision panoramique. Elle peut regarder au loin, signe de la vision spirituelle et du regard de foi sur la vie. Elle cohabite pacifiquement dans la savane avec de nombreux autres animaux. Ceci signifie pour nous savoir demeurer en dialogue et dans le pluralisme en tant que petite communauté chrétienne dans un pays en majorité bouddhiste, en promouvant la coexistence pacifique entre cultures, ethnies et fois différentes ».
L'Eglise au Cambodge représente une communauté de quelques 20.000 fidèles répartis entre le Vicariat apostolique de Phnom Penh et les Préfectures apostoliques de Battambang et de Kompong Cham, sachant que le pays compte 16 millions d'habitants. En 2005, elle a célébré les 450 ans de présence de la foi catholique dans le pays, arrivée en 1555 avec le Père Gaspar da Cruz OP. (PA) (Agence Fides 22/10/2020)


Partager:
solidarité


charité


eglises locales


minorités religieuses


evangélisation


mission