ASIE/PHILIPPINES - De l'usage responsable des ressources durant la pandémie selon le Préfet de la Congrégation pour l'Evangélisation des Peuples

mardi, 6 octobre 2020 corona virus   pandémie   développement durable   protection de la création   evangélisation  

Manille (Agence Fides) - « Chacun d'entre nous est appelé à utilise les ressources de manière responsable au milieu de la pandémie. La crise sanitaire mondiale est une occasion pour revoir le style de vie, sans abuser ou gaspiller de ressources humaines et naturelles ». C'est ce qu'a déclaré S.Em. le Cardinal Luis Antonio Tagle, Préfet de la Congrégation pour l'Evangélisation des Peuples, au cours de la Messe qui, célébré le 4 octobre à Manille, a marqué la fin du Temps de la Création, une période d'un mois centrée sur le thème « Un jubilé pour la terre ». « Aux moments de crise, il nous est demandé de revoir nos priorités selon la logique de l'Evangile » a-t-il déclaré, reprenant l'invitation du Pape François à mettre un terme à la « culture du déchet ». « En temps de pandémie, écoutons l'appel du Temps de la Création. Ouvrons les yeux sur la manière dont Dieu nous aime surtout au travers des autres personnes, de la Création » a déclaré le Cardinal, qui est également Président de la Caritas Internationalis.
Dans le cadre d'une récente rencontre avec les membres de la Congrégation pour la Mission (Vincentiens) à Rome, le Cardinal a expliqué : « Cette pandémie de Covid-19 constitue une bonne leçon de nouvelle évangélisation. Certaines des choses que nous étions habitués à faire au sein de l'Eglise, nos services sacramentaux et autres pratiques, ont dû s'arrêter à l'improviste. Certaines portes semblent s'être fermées parce que nous ne pouvions plus mener de nombreuses activités habituelles mais l'Esprit Saint a ouvert d'autres portes. Ceci est un exemple de nouvelle Evangélisation ».
« L'Evangile est le même tout comme la personne de Jésus, Bonne Nouvelle du Père, porteur de l'Amour du Père pour nous, du salut et de vie nouvelle. L'Evangile est le même mais le monde change. Nous avons e nouveaux contextes et situations. Nous avons besoin d'une ferveur nouvelle, de nouvelles méthodes et de nouvelles expressions pour présenter l'Evangile. C'est une question de discernement. Il s'agit de suivre Jésus aujourd'hui et de découvrir comment l'Esprit Saint nous invite à continuer cette mission, qui est toujours nouvelle ».
« Lorsque nous prêchons la Parole de Dieu – a-t-il ajouté – c'est par amour. Ce n'est pas ma parole mais la Parole de Dieu qui est partagée. Le don que j'ai reçu, je l'offre en don. C'est un acte de charité ». (SD-PA) (Agence Fides 06/10/2020)


Partager:
corona virus


pandémie


développement durable


protection de la création


evangélisation