ASIE/PAKISTAN - Annonce de la réouverture des églises du Pendjab de la part du gouvernement, source de joie et d'attente pour les fidèles

mardi, 19 mai 2020 messe   eucharistie   evangélisation   eglises locales   corona virus  

Faisalabad (Agence Fides) – « Nous sommes bien contents de l'annonce faite par le gouvernement du Pendjab, qui permettra de rouvrir les églises. Nous avons toutefois besoin d'un peu de temps pour prédisposer le tout : nous devons instruire et sensibiliser les fidèles quant aux procédures à observer ». C'est ce que déclare à l'Agence Fides S.Exc. Mgr Indrias Rehmat, Evêque de Faisalabad, en province du Pendjab pakistanais. Mgr Rehmat affirme en outre : « A peine connue la décision du gouvernement par l'intermédiaire des moyens de communication de masse, nous avons annoncé la nouveauté et permis à 30 personnes d'entrer et de participer à la Messe dans la Cathédrale. Il existe cependant des mesures à respecter. Notre population attend depuis près de deux mois de participer à nouveau à la Messe et elle se réjouit maintenant parce qu'elle peut à nouveau recevoir l'Eucharistie. Cependant, il faut continuer à être prudents dans la mesure où nous ne voulons pas que l'assemblée puisse constituer une cause de diffusion du virus ». Dans le respect des dispositions, les fidèles pourront revenir dans les églises, remarque l'Evêque, ajoutant : « Nous attendons la notification écrite de la part du gouvernement. Dimanche prochain, nous pourrons célébrer deux Messes, chacune avec 40 à 50 fidèles parmi l'assemblée. Il existe une grande joie et une grande attente parmi les personnes ».
Le Père Qaisar Feroz OFM Cap, Secrétaire exécutif de la Commission pour les Communications sociales de la Conférence épiscopale, dans un entretien accordé à Fides, déclare : « Les nouvelles concernant la réouverture ont circulé dans les moyens de communication de masse mais nous attendons la communication écrite du gouvernement du Pendjab. L'ouverture des églises dépend de la situation générale de diffusion du virus. Nous en sommes heureux mais il est nécessaire que tous collaborent pour que les protocoles de sécurité soient respectés et que d'éventuelles contaminations puissent être prévenues ».
De son coté, le Père Asif Saleem, prêtre de Karachi, indique : « Nous apprécions le désir des fidèles de revenir à l'église mais la protection et la santé sont fondamentales. Nous célébrerons les sacrements en observant les mesures de sécurité ». (AG-PA) (Agence Fides 19/05/2020)


Partager:
messe


eucharistie


evangélisation


eglises locales


corona virus