AMERIQUE/HAITI - Libération des religieux enlevés à Haïti

mercredi, 5 février 2020 droits fondamentaux   promotion humaine   politique   instituts missionnaires   enlèvements  

Twitter

Asuncion Haiti

Port-au-Prince (Agence Fides) – Le frère du Sacré-Cœur de Jésus et le Père René Irilan, du Diocèse d’Anse-à-Veau et Miragoâne, qui avaient été enlevés voici quelques jours seulement ont été libérés. Tous deux étaient retenus en otage dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, la capitale.
Selon des sources de Fides, ils auraient été enlevés le 30 janvier dernier par des individus non identifiés. La police et l’autorité judiciaire ont été informées par les autorités religieuses de l’enlèvement du Père Irilan et des demandes faites par les ravisseurs, qui exigeaient le versement d’une rançon en vue de sa libération.
Mgr Wildor Pierre, l’un des Vicaires épiscopaux, a été en mesure, dans un premier temps, de parler au téléphone avec les ravisseurs et a cherché à faire relâcher le prêtre, en leur expliquant que le Père Irilan aidait les enfants les plus pauvres d’Haïti, implorant de bien vouloir le libérer. Les ravisseurs ont refusé avant que la communication soit interrompue. S.Exc. Mgr Pierre André Dumas, Evêque d’Anse-à-Veau et Miragoâne, qui a suivi l’affaire et a toujours été informé de l’évolution des faits, avait invité tous les chrétiens d’Haïti à prier pour la libération du Père Irilan.
Après plusieurs grèves et manifestations (voir Fides 30/01/2020), la situation dans le pays continue à être très agitée, toutefois les représentants du gouvernement et de l’opposition se rencontreront à nouveau pour discuter de la situation dans le pays, après que le précédent dialogue se soit conclu sans accords concrets (voir Fides 31/01/2020). (CE) (Agence Fides 05/02/2020)


Partager:
droits fondamentaux


promotion humaine


politique


instituts missionnaires


enlèvements